Menu
A+ A A-

Le pétrole dévisse après les stocks américains et une réunion technique de l'Opep+

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole chutaient mercredi dans la foulée d'une augmentation importante des stocks hebdomadaires d'essence aux États-Unis, la force du dollar pesant également sur le brut, après une réunion technique des pays exportateurs de l'OPEP+ sans surprise.
Vers 15H40 GMT (17H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en décembre, baissait de 3,93% à 87,35 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en novembre, chutait de 4,08% à 85,59 dollars.

Les deux références mondiales évoluent désormais à leurs plus bas niveaux depuis le début du mois de septembre. Elles ont dévissé d'environ 10% depuis une semaine, lorsque le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. s'approchait des 100 dollars le baril et que le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. culminait à un plus haut niveau depuis août 2022.

Les cours ont accéléré leurs pertes après la publication de l'état des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) pour la semaine achevée le 29 septembre.

Si les réserves commerciales de brut ont diminué de 2,22 millions de barils par jour (contre la petite hausse de 50.000 barils anticipée par les analystes, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg), le marché semble se concentrer sur l'envolée de 6,48 millions de barils d'essence. Les analystes tablaient pour leur part sur une baisse de 300.000 barils pour l'essence.

Le billet vert pesait aussi sur le brut, "les matières premières souffrant d'un dollar plus fort", expliquent les analystes de DNB.

Les cours de l'or noir étant libellés en billets verts, une appréciation de la devise américaine décourage les achats de pétrole en diminuant le pouvoir d'achat des acheteurs utilisant des devises étrangères.

Et "le dollar américain a gagné beaucoup de terrain au cours des trois derniers mois, soutenu par la bonne performance de l'économie américaine par rapport aux zones commerciales concurrentes telles que l'Europe et la Chine", rappelle John Evans, analyste chez PVM Energy.

"Les inquiétudes concernant l'impact que des taux plus élevés pourraient avoir sur l'activité économique mondiale" lestent également le brut, ajoute Michael Hewson de CMC Markets, la croissance économique étant liée au niveau de la demande de brut.


Par ailleurs, un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (OPEP+), qui a tenu à la mi-journée une réunion technique du Comité ministériel conjoint de suivi (JMMC) par visioconférence, "a réaffirmé ses engagements", se disant "prête" dans un communiqué "à prendre des mesures supplémentaires" en fonction des conditions de marché.

🇸🇦 Plus tôt mercredi, le ministère saoudien de l'Energie a confirmé la prolongation de sa coupe volontaire de production d'un million de barils par jour depuis juillet jusqu'à la fin de l'année.

🇷🇺 La Russie lui a emboîté le pas, confirmant le maintien de la diminution de ses exportations de l'ordre de 300.000 barils par jour jusqu'à décembre. Le vice-Premier ministre Alexandre Novak a affirmé mercredi qu'une "analyse du marché" sera menée en novembre pour décider s'il convient d'augmenter ou de diminuer encore le niveau des exportations.

Les cours n'ont pas réagi à la hausse car le marché avait "déjà intégré la décision selon laquelle les Saoudiens et les Russes allaient maintenir les réductions de l'offre de plus d'un million de barils par jour jusqu'à la fin de l'année", explique Edward Moya, analyste de Oanda.

(c) AFP

Commenter Le pétrole dévisse après les stocks américains et une réunion technique de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite