Menu
A+ A A-

Le pétrole en baisse, le marché craint de voir les taux étouffer la demande

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en baisse lundi, forcés à courber l'échine par une nouvelle remontée des taux obligataires, qui fait craindre un étranglement de l'économie, et ainsi de la demande d'or noir.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre a effacé 1,61%, pour clôturer à 90,71 dollars.

Quant au West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en novembre, il a lui perdu 2,16%, à 88,82 dollars.

"Le sursaut initial du brut (en première partie de séance) s'est vite calmé à mesure que s'envolaient les taux obligataires", a constaté dans une note Edward Moya, d'Oanda.

Pour Andy Lipow, de Lipow Oil Associates, "le fait que le gouvernement américain ait évité le +shutdown+ (suspension de certains services de l'Etat faute d'accord budgétaire) et reste ainsi sur des niveaux de dépenses publiques élevés se traduit par des taux d'intérêt en hausse".

Des dépenses publiques soutenues alimentent ainsi la demande et peuvent jouer sur l'inflation, ce qui est susceptible d'inciter la banque centrale américaine (Fed) à garder ses taux directeurs élevés ou à les augmenter encore.

Le Congrès est parvenu à voter, in extremis samedi, une mesure permettant de repousser au 17 novembre la date limite pour trouver un accord sur le budget fédéral.

Lundi, le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans a atteint 4,70%, son plus haut niveau depuis près de 16 ans.


Cette poussée fait flamber les taux d'emprunt immobilier, le coût du crédit aux entreprises, ce qui met sous pression la consommation et la demande de pétrole, explique Andy Lipow, pour qui le seuil de 100 dollars le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. paraît s'éloigner.

Le marché n'attend rien de la réunion du comité ministériel conjoint de suivi (JMCC) de l'alliance Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), mercredi. Pour les analystes d'Eurasia Group, "l'OPEP+ (groupe élargi) devrait garder ses volumes inchangés".

Pour le cabinet, l'alliance surveille de près d'éventuels signes de fléchissement de la demande et "voit des risques considérables d'un ralentissement économique mondial durant les deux ou trois prochains trimestres", ce qui l'incite à maîtriser sa production.

La Banque mondiale a revu en baisse, lundi, son estimation de croissance pour la Chine en 2024 et table désormais sur 4,4%, contre 4,8% en avril.

Samedi, l'indice d'activité PMI en Chine pour septembre s'est affiché à un niveau sensiblement moindre qu'attendu, que ce soit dans le secteur manufacturier ou les services.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en baisse, le marché craint de voir les taux étouffer la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite