Menu
A+ A A-

Le pétrole remonte, la Russie restreint ses exportations d'essence et de gazole

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole repartaient en hausse jeudi, après l'annonce par la Russie d'une restriction de ses exportations d'essence et de gazole, ravivant les craintes du marché quant au déficit de l'offre, tant côté brut que côté produits.
Vers 15H40 GMT (17H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en novembre, prenait 0,42% à 93,92 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, montait de 0,70% à 90,29 dollars.

"Les prix du brut étaient prêts à continuer à reculer, mais la décision abrupte de la Russie d'imposer (des restrictions) des exportations d'essence et de diesel a fait grimper le prix du pétrole", commente Edward Moya, analyste d'Oanda.

Le gouvernement russe a en effet introduit jeudi des restrictions aux exportations concernant l'essence et le gazole face à l'envolée des prix qui grignote toujours plus les revenus des Russes.

"Le gouvernement a introduit des restrictions temporaires (...) afin de stabiliser le marché intérieur", a annoncé le gouvernement russe dans un communiqué officiel, sans préciser pour combien de temps.

Après avoir digéré la prolongation de la coupe des exportations russes de 300.000 barils par jour de brut jusqu'à la fin de l'année, le marché "doit maintenant faire face à l'incertitude quant à la durée de cette interdiction temporaire" concernant les produits pétroliers, souligne M. Moya.


Dans le rouge en début de séance en raison du sentiment d'aversion pour le risque présent sur le marché, les cours du pétrole ont basculé dans le vert après l'annonce russe.

"Les exportations russes de diesel représentent environ 1 million de barils par jour, soit 16% de l'approvisionnement par voie maritime, tandis que la part de l'essence est beaucoup plus faible, environ 3%", estime Giovanni Staunovo, analyste chez UBS, interrogé par l'AFP.

"L'appréciation du dollar limite la hausse actuelle des prix du pétrole car elle s'accompagne d'une détérioration des perspectives pour l'Europe", tempère cependant Edward Moya.

🇺🇸 Mercredi, la Fed a maintenu ses taux à leur niveau actuel, une fourchette de 5,25 à 5,50%, mais prévoit une hausse supplémentaire d'ici fin 2023.

Si la Fed n'a pas opté pour un relèvement lors de sa réunion, elle a tout de même "surpris par son côté offensif en indiquant qu'elle pourrait encore augmenter les taux d'intérêt cette année", poursuit M. Staunovo.

L'aversion pour le risque des investisseurs profite aux valeurs refuge comme le dollar, et pèse sur les actifs à risque comme le pétrole, plus volatil.

Or, les cours de l'or noir étant libellés en billets verts, une appréciation de la devise américaine décourage les achats de pétrole en diminuant le pouvoir d'achat des acheteurs utilisant des devises étrangères, alors qu'un dollar moins fort renforce la demande.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, la Russie restreint ses exportations d'essence et de gazole



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:20

    🛢️ Baisse plus importante qu'attendu des stocks de brut

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière, soit nettement plus...

    mercredi 15 mai 2024 à 13:28

    Les pétroliers estiment que le monde aura longtemps besoin d…

    Paris: Les patrons de Totalenergies, Exxonmobil et Qatarenergy réunis au Forum économique du Qatar ont assuré mercredi que le monde aura besoin...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite