Menu
A+ A A-

Le pétrole finit en hausse sur fond de tensions sur l'offre

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi, les tensions sur l'offre éclipsant pour l'instant les craintes quant à la résilience de la demande, tandis que le marché s'est accommodé du discours du président de la Fed, Jerome Powell.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, a pris 1,34% à 84,48 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison le même mois, a gagné 0,98% à 79,83 dollars.

🇺🇸 Jerome Powell, le patron de la Réserve fédérale américaine "a eu un discours de visages à deux faces, dont on peut trouver des éléments à la fois haussiers et baissiers pour le marché", a commenté Phil Flynn, de Price Futures Group, interrogé par l'AFP.

Le président de l'institution a indiqué lors du symposium des banquiers centraux à Jackson Hole dans le Wyoming que l'inflation restait "trop élevée" gardant toutes ses options sur la table pour la juguler tout en restant prudent sur l'impact que peuvent avoir les tours de vis monétaires sur l'économie.

"Il n'y avait guère de surprise mais il n'a pas suscité d'inquiétudes quant au risque la Fed en fasse trop sur les hausses de taux", a résumé Phil Flynn.

Selon lui, le marché de l'or noir était d'abord guidé par "des préoccupations quant à l'offre de diesel", vu des arrêts dans des raffineries de Louisiane.

🇨🇳 Plus globalement, "le marché continue d'être confronté à des signaux contradictoires", ont commenté les analystes d'Energi Danmark, avec d'un côté la "faiblesse des signaux économiques, en particulier de la Chine, combinée à des taux d'intérêt plus élevés, réduisant les attentes quant à l'avenir de l'économie mondiale".

🛢️ De l'autre, "la baisse des stocks américains et la réduction de l'offre des principaux producteurs mondiaux compensent les signaux baissiers", expliquent-ils.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, a conclu à 35 euros le mégawattheure (MWh).

Les travailleurs de l'installation gazière de North West Shelf en Australie ont conclu un accord avec la direction de Woodside, éloignant momentanément la perspective d'une grève imminente dans le secteur du gaz naturel liquéfié (GNL) australien.

"Cela a bien sûr entraîné une forte baisse sur le marché du gaz, où les prix sont retombés à des niveaux proches de ceux qu'ils avaient avant que les rumeurs de grève n'aient commencé au début du mois", ont souligné les analystes d'Energi Danmark.

Les installations gazières australiennes concernées fournissent à elles seules plus de 10% de l'approvisionnement mondial de GNL (gaz naturel liquéfié) chaque mois.


Commenter Le pétrole finit en hausse sur fond de tensions sur l'offre



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite