Menu
A+ A A-

Le pétrole en léger recul, nouveau sursaut du gaz sur fond de menaces de grève

cours de clôture du pétroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement reculé lundi, pris entre les tensions grandissantes sur le marché et les mesures de relance de l'économie chinoise jugées insuffisantes, quand le gaz européen sursautait à nouveau, poussé par les menaces de grève en Australie.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, a cédé 0,37% à 84,48 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en septembre, a reculé de 0,65% à 80,72 dollars.

Les cours, "initialement aidés par le ton plus positif des marchés boursiers" plus tôt dans la séance, ont perdu leur élan, commente Michael Hewson, de CMC Markets.

"La perspective d'un ralentissement en Chine compense la perspective de marchés plus tendus", poursuit-il.

D'un côté, "la demande semble augmenter aux États-Unis, ce que la baisse des niveaux de stocks du pays confirme, et les attentes d'une baisse de la production de l'Arabie saoudite et de la Russie" poussent les prix vers le haut, expliquent les analystes d'Energi Danmark.

Mais de l'autre, les inquiétudes quant à l'état de santé de la Chine, premier pays importateur de brut au monde, plafonnent les gains du pétrole. L'économie du pays est scrutée par les investisseurs, étant liée au niveau de la demande.


Lundi, la Chine a réduit de 3,55% à 3,45% le taux d'intérêt à un an pour relancer l'économie en tablant sur davantage de prêts aux particuliers et entreprises. Le taux d'intérêt à 5 ans a été maintenu stable à 4,2%.

Pour John Evans, analyste chez PVM Energy, "il est peu probable que ce léger assouplissement renforce la confiance" des investisseurs et porte les actifs à risque.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, a terminé à 39,98 euros le megawattheure (MWh) en hausse de 9,8% après avoir grimpé jusqu'à 42,90 euros le MWh.

"Les prix européens du gaz augmentent à nouveau (...) alors que les grèves dans les installations de GNL (gaz naturel liquéfié, ndlr) australiennes deviennent plus probables, avec un risque de resserrement de l'offre mondiale", commentent les analystes de DNB.

Un débrayage "pourrait commencer (...) dès le 2 septembre si aucun accord n'est trouvé dans les négociations salariales avec Woodside Energy", précisent les analystes de DNB. De nouvelles discussions devraient avoir lieu mercredi.


Commenter Le pétrole en léger recul, nouveau sursaut du gaz sur fond de menaces de grève



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite