Menu
A+ A A-

Le pétrole perd son élan, nouveau sursaut du gaz sur fond de menaces de grève

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi, pris entre les tensions grandissantes sur le marché et les mesures de relance de l'économie chinoise jugées insuffisantes, quand le gaz européen sursautait à nouveau, poussé par les menaces de grève en Australie.
Vers 15H20 GMT (17H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, prenait 0,21% à 84,98 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en septembre, gagnait 0,37% à 81,56 dollars.

Les cours, "initialement aidés par le ton plus positif des marchés boursiers" plus tôt dans la séance, ont perdu leur élan, commente Michael Hewson, de CMC Markets.

"La perspective d'un ralentissement en Chine compense la perspective de marchés plus tendus", poursuit-il.

D'un côté, "la demande semble augmenter aux États-Unis, ce que la baisse des niveaux de stocks du pays confirme, et les attentes d'une baisse de la production de l'Arabie saoudite et de la Russie" poussent les prix vers le haut, expliquent les analystes d'Energi Danmark.

🇨🇳 Mais de l'autre, les inquiétudes quant à l'état de santé de la Chine, premier pays importateur de brut au monde, plafonnent les gains du pétrole. L'économie du pays est scrutée par les investisseurs, étant liée au niveau de la demande.

Lundi, la Chine a décidé de réduire de 3,55% à 3,45% le taux d'intérêt à un an pour relancer l'économie en tablant sur davantage de prêts aux particuliers et entreprises. Le taux d'intérêt à 5 ans a été maintenu stable à 4,2%.

Pour John Evans, analyste chez PVM Energy, "il est peu probable que ce léger assouplissement renforce la confiance" des investisseurs et porte les actifs à risque.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait sans direction claire, à 40,95 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir grimpé jusqu'à 42,90 euros le MWh.

"Les prix européens du gaz augmentent à nouveau (...) alors que les grèves dans les installations de GNL (gaz naturel liquéfié, ndlr) australiennes deviennent plus probables, avec un risque de resserrement de l'offre mondiale", commentent les analystes de DNB.

Les prix du gaz avaient déjà flambé mi-août à la suite de l'appel à la grève sur les plateformes offshore de gaz naturel liquéfié de Woodside dans l'Ouest australien.

Un débrayage "pourrait commencer (...) dès le 2 septembre si aucun accord n'est trouvé dans les négociations salariales avec Woodside Energy", précisent les analystes de DNB. De nouvelles discussions devraient avoir lieu mercredi.

Si la demande estivale européenne de gaz naturel reste faible et les stocks élevés (les réserves de gaz de l'UE sont remplies à 90%), les analystes craignent que les acheteurs asiatiques en manque de GNL se reportent sur le marché européen, faisant monter la demande et les prix.


Commenter Le pétrole perd son élan, nouveau sursaut du gaz sur fond de menaces de grève



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite