Menu
A+ A A-

Le pétrole perd son élan, nouveau sursaut du gaz sur fond de menaces de grève

cours du pétroleLondres: Les prix du pétrole se stabilisaient lundi, pris entre les tensions grandissantes sur le marché et les mesures de relance de l'économie chinoise jugées insuffisantes, quand le gaz européen sursautait à nouveau, poussé par les menaces de grève en Australie.
Vers 15H20 GMT (17H20 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, prenait 0,21% à 84,98 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en septembre, gagnait 0,37% à 81,56 dollars.

Les cours, "initialement aidés par le ton plus positif des marchés boursiers" plus tôt dans la séance, ont perdu leur élan, commente Michael Hewson, de CMC Markets.

"La perspective d'un ralentissement en Chine compense la perspective de marchés plus tendus", poursuit-il.

D'un côté, "la demande semble augmenter aux États-Unis, ce que la baisse des niveaux de stocks du pays confirme, et les attentes d'une baisse de la production de l'Arabie saoudite et de la Russie" poussent les prix vers le haut, expliquent les analystes d'Energi Danmark.

🇨🇳 Mais de l'autre, les inquiétudes quant à l'état de santé de la Chine, premier pays importateur de brut au monde, plafonnent les gains du pétrole. L'économie du pays est scrutée par les investisseurs, étant liée au niveau de la demande.

Lundi, la Chine a décidé de réduire de 3,55% à 3,45% le taux d'intérêt à un an pour relancer l'économie en tablant sur davantage de prêts aux particuliers et entreprises. Le taux d'intérêt à 5 ans a été maintenu stable à 4,2%.

Pour John Evans, analyste chez PVM Energy, "il est peu probable que ce léger assouplissement renforce la confiance" des investisseurs et porte les actifs à risque.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait sans direction claire, à 40,95 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir grimpé jusqu'à 42,90 euros le MWh.

"Les prix européens du gaz augmentent à nouveau (...) alors que les grèves dans les installations de GNL (gaz naturel liquéfié, ndlr) australiennes deviennent plus probables, avec un risque de resserrement de l'offre mondiale", commentent les analystes de DNB.

Les prix du gaz avaient déjà flambé mi-août à la suite de l'appel à la grève sur les plateformes offshore de gaz naturel liquéfié de Woodside dans l'Ouest australien.

Un débrayage "pourrait commencer (...) dès le 2 septembre si aucun accord n'est trouvé dans les négociations salariales avec Woodside Energy", précisent les analystes de DNB. De nouvelles discussions devraient avoir lieu mercredi.

Si la demande estivale européenne de gaz naturel reste faible et les stocks élevés (les réserves de gaz de l'UE sont remplies à 90%), les analystes craignent que les acheteurs asiatiques en manque de GNL se reportent sur le marché européen, faisant monter la demande et les prix.


Commenter Le pétrole perd son élan, nouveau sursaut du gaz sur fond de menaces de grève



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 24 juin 2024 à 22:25

    Le pétrole en hausse, entre espoir d'une meilleure demande e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé lundi, portés par les espoirs d'une meilleure demande aux États-Unis qui misent sur une...

    lundi 24 juin 2024 à 16:00

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent après 2 mois de baisse…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse, après 8 semaines consécutives de baisse. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 24 juin 2024 à 11:50

    Le pétrole monte un peu, entre spéculations et risque géopol…

    Londres: Les cours du pétrole montaient légèrement lundi, poussés à la fois par des positionnements spéculatifs d'investisseurs qui parient sur une baisse...

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite