Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend des couleurs, soutenu par la demande américaine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole se reprenaient légèrement jeudi, après trois séances de baisse, la résilience de l'économie américaine et de sa demande compensant les inquiétudes quant à l'état de santé économique de la Chine.
Vers 09H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, prenait 0,22% à 83,63 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en septembre, gagnait 0,18% à 79,52 dollars.

🇺🇸 "L'économie américaine continue d'étonner les marchés financiers et de déconcerter la Réserve fédérale (Fed), car elle résiste à une longue période de hausse des taux d'intérêt", affirme John Evans, analyste chez PVM Energy.

La production industrielle du pays est ainsi repartie à la hausse au mois de juillet, après deux mois consécutifs de baisse, dépassant les attentes du marché, selon les données publiées mercredi par la Fed.

🛢️ L'analyste rappelle également que les données publiées mercredi par l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA) sur l'état des réserves commerciales de pétrole aux États-Unis la semaine dernière "fait état de baisses globales".

L'EIA a également "rapporté que la demande hebdomadaire de pétrole aux États-Unis était au plus haut depuis le début de l'année", soulignent les analystes de DNB.

"Si le marché avait reçu ces données dans des conditions macroéconomiques plus favorables, (...) l'idée d'un resserrement du marché serait en tête", poursuit. M. Evans.

🇨🇳 En début de semaine, les investisseurs s'étaient en effet montrés "inquiets de la demande chinoise après la publication de plusieurs statistiques économiques décevantes", rappelle John Plassard, analyste chez Mirabaud. Les craintes quant à la santé économique du premier importateur de pétrole au monde limitent les gains tirés du brut.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait en petite hausse, à 38,40 euros le mégawattheure (MWh).

"La situation reste incertaine", commentent les analystes de DNB.

"La grève imminente des travailleurs du gaz australiens est bien sûr le sujet principal, tandis que la baisse des flux en provenance de Norvège et la réduction potentielle de la disponibilité du nucléaire français sont également source d'incertitude", expliquent-ils.

Le marché reste en effet très attentif aux nouveaux développements en Australie, où un appel à la grève sur des plateformes offshore de gaz naturel liquéfié (GNL) dans l'Ouest avait déclenché la semaine dernière une flambée des prix, les investisseurs redoutant que les acheteurs asiatiques en manque de GNL se reportent sur le marché européen.


Commenter Le pétrole reprend des couleurs, soutenu par la demande américaine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite