Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite entre croissance record de la demande et craintes à court terme

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole hésitaient sur la direction à suivre vendredi, entre la révision à la hausse des prévisions de croissance de la demande de brut par l'AIE, et l'augmentation de l'inflation aux États-Unis qui pourrait ouvrir la voie à une autre hausse de taux de la Fed.
Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, gagnait 0,37% à 86,72 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en septembre, prenait 0,35% à 83,11 dollars.

L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a revu à la hausse ses prévisions de croissance de la demande mondiale de pétrole en 2023 qui s'achemine vers son "niveau le plus élevé jamais enregistré" pour atteindre 102,2 millions de barils par jour, selon son rapport mensuel publié vendredi.

En parallèle, le marché digérait encore la publication jeudi de l'indice des prix à la consommation aux États-Unis, principale mesure de l'inflation, en rebond à 3,2% pour juillet.

"Un renversement de la tendance désinflationniste pourrait conduire à d'autres hausses de taux et à une destruction de la demande de la part de la Fed (Réserve fédérale américaine, ndlr)", affirme Stephen Innes, analyste chez SPI AM.

Des taux d'intérêt plus élevés à court terme freinent la demande de pétrole, car ils pèsent sur les économies en renchérissant le coût du crédit pour les ménages et pour les entreprises.


La présidente de la Fed de San Francisco, Mary Daly, a déclaré jeudi à Yahoo! Finance qu'"il y a encore du travail à faire. Et la Fed s'est pleinement engagée à ramener résolument l'inflation à son objectif de 2%".

Malgré leur pause vendredi, les cours maintiennent leurs avancées des dernières semaines: depuis fin juin, les deux références du brut ont grimpé d'environ 20%, dans la foulée des réductions de production de l'Arabie saoudite et des livraisons réduites de la Russie.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait en légère baisse à 36,55 euros le mégawattheure (MWh).

Pour les analystes d'Energi Danmark, il s'agit là d'une "correction évidente suite à la flambée des prix" de plus de 28% mercredi, provoquée par la grève potentielle des travailleurs australiens sur les plateformes offshore de gaz naturel liquéfié (GNL) dans l'Ouest du pays.

Cette éventuelle grève est "toujours d'actualité", rappellent les analystes, qui s'attendent ainsi "à une forte volatilité à court terme".

Bien que l'Europe ait largement reconstitué ses stocks de GNL depuis le début du conflit en Ukraine, les marchés craignent que les pénuries et une forte demande en Asie accroissent la pression sur l'approvisionnement en Europe.

Les installations gazières australiennes concernées par la potentielle grève fournissent à elles seules plus de 10% de l'approvisionnement mondial de GNL chaque mois.


Commenter Le pétrole hésite entre croissance record de la demande et craintes à court terme



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite