Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie légèrement avec la hausse du dollar et un mauvais indicateur chinois

cours de clôture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en léger repli mardi, affectés par une nouvelle accélération du dollar et un indicateur chinois jugé décevant.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, s'est effrité de 0,61%, pour clôturer à 84,91 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en septembre, il a lui cédé 0,52%, à 81,37 dollars.

La séance avait mal démarré par l'annonce que l'activité industrielle chinoise s'est contractée en juillet en Chine, alors que les économistes la voyaient en légère expansion, au plus bas depuis six mois.

Malgré ce ramollissement de l'économie, "le bureau politique (du Parti communiste chinois) a fait passer le message selon lequel la Chine ne recourrait pas à un grand plan de relance, optant plutôt pour des mesures ciblées et limitées", a commenté Duncan Wrigley, de Pantheon Macroeconomics.

Pour l'or noir, le vent de face s'est levé encore davantage avec le coup de chaud du dollar, qui est repassé résolument sous le seuil de 1,10 dollar pour un euro.

Le reflux des cours tenait aussi, selon Edward Moya, au calendrier, mardi étant le premier jour d'août après un mois de juillet incandescent pour l'or noir.


Pour autant, prévient Edward Moya, "le pétrole reste l'un des placements les plus attractifs et les opérateurs vont probablement se mettre à racheter à chaque fléchissement".

Ainsi, après avoir perdu quasiment 1,50%, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. s'est repris en fin de séance, à la faveur d'un rebond de Wall Street et de l'appétit pour le risque, selon Matt Smith, de Kpler.

Pour l'analyste, les traders se positionnaient aussi dans la perspective d'une nouvelle chute attendue des stocks de brut américains dans le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), publié mercredi.

A l'occasion de la présentation des résultats trimestriels, le directeur général du géant britannique BP, Bernard Looney, s'est montré très optimiste quant aux perspectives du marché à court terme.

"On devrait voir la demande augmenter de deux millions de barils par jour cette année, (...) et plus d'un million encore l'an prochain", a déclaré le dirigeant.

Dans le même temps, "l'OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés de l'accord OPEP+) reste extrêmement discipliné et ne montre aucun signe d'inflexion", a-t-il ajouté, tandis qu'aux États-Unis, "le nombre de puits en activité a chuté".

Dès lors, "les prix devraient rester fermes durant les mois et les années à venir", a-t-il conclu.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie légèrement avec la hausse du dollar et un mauvais indicateur chinois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite