Menu
A+ A A-

Le pétrole américain au plus haut depuis trois mois en clôture

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole américain ont terminé vendredi à leur plus haut niveau en clôture depuis trois mois, sur un marché de plus en plus convaincu qu'Arabie saoudite et Russie vont tenir leurs engagements de réduction de volumes.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre est monté de 1,79%, pour clôturer à 81,07 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) de même échéance, dont c'était le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a engrangé 1,87%, à 77,07 dollars, un sommet depuis fin avril en clôture.

"Le marché a en tête les réductions de production de l'OPEP+", ensemble formé par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+, a décrit Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

🇸🇦 L'Arabie saoudite a annoncé en juin vouloir réduire d'un million de barils par jour sa production en juillet, avant de s'engager à faire de même en août, tandis que la Russie promet de diminuer de 500.000 barils par jour ses exportations le mois prochain.

"L'Arabie saoudite semble se tenir à ses annonces, et les données sur le transport maritime montrent une baisse des exportations russes", souligne Andy Lipow.

"On peut s'attendre à ce que l'offre se contracte encore davantage en août, avec une nouvelle diminution des exportations russes", ont anticipé, dans une note, les analystes de Commerzbank.

🇺🇸 Toujours côté offre, les États-Unis ont vu le nombre de puits en cours d'exploitation tomber à leur plus bas niveau depuis 16 mois, en repli de près de 15% depuis le début de l'année.


L'ascension des cours demeure néanmoins limitée par l'incertitude qui plane toujours sur la demande mondiale, dont la composante chinoise fait question, les opérateurs attendant des mesures de relance du gouvernement.

🇨🇳 Vendredi, les autorités chinoises ont annoncé des initiatives pour relancer les ventes de véhicules dans le pays, mais jusqu'à présent, les décisions prises pour stimuler la consommation et le crédit ont été mesurées, loin du soutien attendu par les investisseurs.

Les opérateurs suivront, la semaine prochaine, une série d'indicateurs d'activité PMI qui renseigneront sur la santé de l'économie mondiale, explique Edward Moya, d'Oanda.

Par ailleurs, plusieurs groupes pétroliers doivent publier leurs résultats trimestriels, notamment ExxonMobil, Shell ou Chevron, et devraient communiquer, à cette occasion, leurs prévisions pour les mois à venir.



Commenter Le pétrole américain au plus haut depuis trois mois en clôture



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite