Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie, prises de bénéfices pour finir une semaine positive

cours de clôture du pétroleNew York: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, sous l'effet de prises de bénéfices intervenues au terme d'une semaine qui a vu les prix reprendre de la hauteur, aidés par de bonnes nouvelles de l'inflation.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a cédé 1,83%, pour clôturer à 79,87 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en août, a abandonné 1,91%, à 75,42 dollars.

"On a droit à des prises de bénéfices, car les prix sont montés de plusieurs dollars ces deux dernières semaines", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a ainsi pris plus de 15% en deux semaines, avant un pic, jeudi, à 77,33 dollars.

Pour Andy Lipow, le mouvement de consolidation est aussi le résultat des interrogations qu'a suscité l'écart entre les prévisions actualisées de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

L'AIE a revu en baisse, pour la première fois, son estimation de hausse de la demande de pétrole pour l'année en cours, à 2,2 millions de barils par jour contre 2,4 précédemment, alors que l'OPEP a elle relevé sa projection à 2,4 millions, contre 2,3 jusqu'ici.

Pour 2024, la hausse de la demande de pétrole programmée par l'OPEP est même double de celle pronostiquée par l'AIE, à 2,2 millions de barils par jour contre 1,1.


Face à ces divergences, le marché hésite, selon Andy Lipow, "et va attendre de s'assurer que l'Arabie saoudite et la Russie réduisent bien leur production de façon significative".

L'Arabie saoudite a promis de couper ses volumes d'un million de barils par jour en juillet et août, quand la Russie s'est, elle, engagée sur 500.000 barils pour le mois prochain.

Selon le rapport mensuel de l'OPEP, la production totale des 13 pays membres de l'OPEP a légèrement augmenté en juin.

Globalement, le marché reste orienté à la hausse, selon Ryan McKay, de TD Securities, pour qui "le vent est en train de tourner sur le marché de l'énergie".

EIA et OPEP s'accordent sur le fait que tant cette année qu'en 2024, l'offre sera inférieure à la demande.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie, prises de bénéfices pour finir une semaine positive



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite