Menu
A+ A A-

Le pétrole en légère hausse, les investisseurs évaluent les tensions sur l'offre

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole restaient en petite hausse jeudi, les investisseurs se focalisant sur les réductions des exportations russes et saoudiennes à venir en août, qui devraient renforcer les tensions sur le marché.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre gagnait 0,30% à 80,35 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août, prenait 0,20% à 75,90 dollars.

Les deux références mondiales du brut évoluaient à leurs plus hauts nivaux depuis plus de deux mois.

"Le marché continue de s'adapter aux signes de resserrement des fondamentaux, avec une baisse de la production parmi les membres de l'OPEP+ (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, ndlr) et une augmentation de la demande", commentent les analystes d'Energi Danmark.

L'Arabie saoudite avait annoncé début juillet qu'elle prolongeait la réduction de sa production de pétrole d'un million de barils par jour, qui avait pris effet en juillet.

La réduction de production doit donc se poursuivre pour le mois d'août, et pourrait être encore prolongée.

Cette décision maintient à environ 9 millions de barils par jour la production du royaume, "un niveau inférieur à celui de la Russie, qui a produit 9,6 millions de barils par jour en juin", précise Ole Hvalbye, analyste chez Seb.


"Cela a permis à la Russie de rejoindre l'Arabie saoudite avec des réductions de production délibérées et proactives", poursuit-il.

L'autre poids lourd du cartel OPEP+ s'est en effet engagé à couper ses exportations de 500.000 barils par jour au mois d'août.

La Russie "participe à nouveau activement aux réductions délibérées au sein de l'OPEP+", soulignent les analystes de Seb.

Les analystes prévoient ainsi des stocks mondiaux de pétrole qui devraient visiblement se réduire en juillet et en août, de quoi maintenir les prix du brut.

Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait à 26,77 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir touché les 25,54 euros, un plus bas depuis plus d'un mois.

La veille, le TTF a perdu plus de 8%, la tendance baissière du gaz naturel s'accélérant "en raison de l'augmentation des approvisionnements en provenance de Norvège et des niveaux de stocks élevés", expliquent les analystes d'Energi Danmark.

Selon eux, l'Europe devrait "atteindre son objectif de remplissage des stocks en prévision de l'hiver prochain".

(c) AFP

Commenter Le pétrole en légère hausse, les investisseurs évaluent les tensions sur l'offre



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite