Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit son ascension avec le retour de l'appétit pour le risque

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole sont restés orientés à la hausse mercredi, portés par un regain d'appétit pour le risque après un indicateur d'inflation américain bien accueilli, sur fond de contraction de l'offre.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a gagné 0,89%, pour clôturer à 80,11 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en août, il a lui pris 1,22%, à 75,75 dollars.

Pour José Torres, d'Interactive Brokers, "le retour de l'appétit pour le risque et les anticipations d'un atterrissage en douceur (de l'économie américaine) se sont propagées aux marchés de l'énergie".

L'inflation est ressortie à 3% sur un an en juin aux États-Unis, soit moins que les 3,1% attendus par les économistes, selon des chiffres communiqués mercredi.

Cet indicateur s'ajoute au rapport sur l'emploi américain, publié vendredi qui avait montré un ralentissement des créations d'emplois mais un taux de chômage toujours historiquement faible.

Ces deux éléments accréditent, pour nombre d'investisseurs, la thèse d'une baisse de régime limitée de l'économie américaine.

La décélération de l'inflation a aussi plombé le dollar, un développement favorable aux prix du brut qui sont libellés en billets verts dans la majorité des transactions mondiales.


Pour Craig Erlam, d'Oanda, ces éléments rassurants sur la demande s'ajoutent à des tensions sur l'offre, consécutives à la réduction par l'Arabie saoudite de sa production depuis début juillet, à hauteur d'un million de barils par jour.

L'autre poids lourd du cartel OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés de l'accord OPEP+), la Russie, s'est, en outre, engagé à couper ses exportations de 500.000 barils par jour au mois d'août.

La conjonction de ces facteurs a poussé les opérateurs à passer outre le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui a fait ressortir une hausse inattendue de 5,9 millions de barils des stocks commerciaux aux États-Unis.

Cette donnée est à relativiser du fait d'un ajustement statistique majeur, qui a amené l'EIA à ajouter 9,9 millions de barils aux quantités arrivées sur le marché américain durant la semaine achevée le 7 juillet.

Cette correction statistique est souvent le fait d'un redressement des chiffres des périodes précédentes et est décorrélé de l'activité de la semaine dernière.

Pour Stephen Schork, de Schork Group, le marché a surtout prêté attention à la baisse des stocks à Cushing (Oklahoma), principal point de livraison du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. aux États-Unis.

Le bond du taux d'utilisation des raffineries américaines, à 93,7%, contre 91,1% la semaine précédente, a aussi été accueilli favorablement.

"Le marché est sur un élan et le rapport d'aujourd'hui n'a rien fait pour le calmer", a conclu Stephen Schork.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit son ascension avec le retour de l'appétit pour le risque



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite