Menu
A+ A A-

Le pétrole au plus haut depuis deux mois

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé vendredi à leur plus haut niveau depuis deux mois, la légère détente du marché de l'emploi américain éloignant les craintes que la banque centrale américaine n'en fasse trop sur les hausses de taux au point de faire caler l'économie.
Mais les inquiétudes persistantes concernant l'affaiblissement de la demande ralentissent sa hausse avec les annonces de réduction de l'offre de Russie et d'Arabie saoudite.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a grimpé de 2,54% à 78,47 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en août, a gagné 2,86% à 73,86 dollars.

🇺🇸 Les créations d'emplois aux États-Unis sont restées solides mais ont augmenté moins que prévu à 209.000 en juin.

"Cela fait penser que la Réserve fédérale américaine (Fed) pourrait ne pas garder les taux d'intérêt hauts aussi longtemps qu'on ne l'anticipait ce qui allège l'impact que cela pourrait avoir sur la demande énergétique", a commenté Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

Mais le marché pétrolier reste aussi préoccupé par les réductions persistantes de l'offre, ce qui fait monter les cours.

"Les cours ont grimpé ces derniers temps en réponse à l'extension des coupes de production par l'Arabie saoudite tandis qu'on observe une baisse des exportations russes", a noté M. Lipow.


Lundi, l'Arabie saoudite et la Russie, deux importants pays producteurs de brut, avaient annoncé des baisses de leur offre.

"Cela intervient en même temps qu'une diminution continue des stocks américains de pétrole", a encore souligné l'analyste, alors que les réserves commerciales de brut aux États-Unis ont décru de 1,5 million de barils la semaine dernière après -9,6 millions de barils la semaine d'avant.

Face à ce qui apparaît comme un déficit de l'offre, de nombreux indicateurs économiques alimentent en même temps les craintes persistantes d'un affaiblissement de la demande.

🇨🇳 En Chine, l'activité dans les services a progressé en juin mais à l'un des rythmes les plus faibles de l'année, dernier signe d'essoufflement de la reprise post-Covid dans le pays.

"Dans les deux autres grandes régions demandeuses (de pétrole), les États-Unis et l'Europe occidentale, les niveaux d'inflation toujours élevés obligent la Fed et la BCE (Banque centrale européenne) à augmenter encore les taux d'intérêt directeurs, malgré les hausses massives déjà opérées", a estimé Carsten Fritsch de Commerzbank.

Ces hausses devraient avoir "un impact sur le développement économique", poursuit-il, indiquant que les économistes de Commerzbank s'attendent à ce que les États-Unis et la zone euro entrent en récession au cours du second semestre.

(c) AFP

Commenter Le pétrole au plus haut depuis deux mois



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2024 à 11:57

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite