Menu
A+ A A-

L'Arabie saoudite et la Russie limitent leur offre pétrolière

cours du petroleRyad: L'Arabie saoudite a annoncé lundi qu'elle prolongeait la réduction de sa production de pétrole d'un million de barils par jour pour doper des prix en berne, la Russie annonçant dans la foulée réduire ses exportations de 500'000 bpj en août.
Ces mesures sont les dernières en date prises par de grands producteurs pour stabiliser des prix confrontés à la forte volatilité des marchés, aux retombées persistantes de l'invasion russe en Ukraine et à la reprise économique chancelante de la Chine.

L'Arabie saoudite, poids lourd de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), avait décidé début juin de procéder à une nouvelle coupe de production dans l'espoir de faire remonter les cours.

Cette réduction volontaire, entrée en vigueur ce week-end, se poursuivra en août et "peut être prolongée" au-delà de cette période, a indiqué l'agence de presse officielle du royaume, en citant une source du ministère de l'Energie.

"La source a confirmé que cette réduction volontaire additionnelle vient renforcer les mesures de précaution prises par les pays de l'OPEP+ dans le but de soutenir la stabilité et l'équilibre des marchés pétroliers", a ajouté l'agence.

Cette décision maintient à environ neuf millions de barils par jour la production du riche royaume pétrolier.

En annonçant cette coupe le mois dernier à la suite de la réunion des producteurs de pétrole, le ministre saoudien de l'Energie, le prince Abdelaziz ben Salmane, a précisé qu'elle était potentiellement "extensible".

En avril, plusieurs membres de l'OPEP+ avaient décidé de réduire volontairement leur production de plus d'un million de barils par jour, une décision surprise qui a brièvement soutenu les prix mais n'a pas entraîné une hausse durable.


"Equilibre"



Peu après l'annonce de l'Arabie saoudite lundi, la Russie a déclaré réduire les exportations de brut de 500'000 barils par jour en août.

"Dans le cadre des efforts visant à équilibrer le marché, la Russie va volontairement diminuer les livraisons aux marchés pétroliers de 500'000 barils par jour en août en réduisant les exportations à hauteur de cette quantité", a déclaré le vice-Premier ministre Alexandre Novak, cité par les agences de presse russes.

La Russie avait déjà annoncé en février 2023 une baisse de sa production de brut de 500'000 barils par jour, une mesure qu'elle a dit vouloir maintenir jusqu'à fin 2024. La décision annoncée lundi concerne les exportations, et non la production.

Depuis le début du conflit en Ukraine, Moscou a réorienté ses exportations d'énergie de l'Europe vers l'Inde et la Chine.

La réaction du marché aux annonces faites lundi par Ryad et Moscou, alliés au sein de l'OPEP+, un collectif réunissant les principaux pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires, a été relativement discrète.

Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., référence du brut en Europe, a augmenté de 0,98% pour atteindre 76,15 dollars le baril, et son équivalent américain, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., a connu une hausse 1,02% pour atteindre 71,36 dollars le baril, loin des sommets enregistrés en mars 2022 au début du conflit en Ukraine (près de 140 dollars).

Plusieurs analystes doutaient cependant que les annonces faites lundi produisent des effets durables sur les prix.

"C'est la réaction automatique habituelle aux annonces de réduction de la production" a estimé Chris Beauchamp, analyste chez IG. "Mais étant donné qu'il ne s'agit pas d'une décision coordonnée de tous les membres de l'OPEP+, il est difficile d'imaginer qu'il s'agit d'un véritable mouvement de hausse".

Pour Jamie Ingram, analyste chez MEES, "la Russie ne devrait pas convaincre qu'elle respectera pleinement ses derniers engagements, mais le plus important est qu'il s'agit d'un engagement public à soutenir la stratégie saoudienne de gestion des marchés".

Depuis le début d'année, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. a baissé de 11% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 7%.

L'Arabie saoudite, plus grand exportateur de pétrole au monde, compte sur des prix plus élevés du pétrole pour financer un programme de réformes ambitieux qui pourrait permettre à son économie de se passer des énergies fossiles.

Les analystes estiment que le royaume a besoin d'un prix du pétrole à 80 dollars le baril pour équilibrer son budget, bien au-dessus des moyennes enregistrées ces dernières années.

(c) AFP

Commenter L'Arabie saoudite et la Russie limitent leur offre pétrolière



    Communauté prix du baril


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 31 janvier 2024

    Pétrole: le Qatar octroie 6 milliards de dollars de contrats

    Doha: La compagnie nationale du Qatar, QatarEnergy, a annoncé mercredi avoir octroyé des contrats d'une valeur de plus 6 milliards de dollars...

    mardi 30 janvier 2024

    🇸🇦 L'Arabie saoudite revient sur son projet d'augmenter sa c…

    Ryad: L'Arabie saoudite a demandé à sa compagnie nationale Aramco de maintenir sa capacité de production de pétrole à 12 millions de...

    dimanche 21 janvier 2024

    Libye: reprise de la production pétrolière sur un site majeu…

    Tripoli: La Compagnie nationale de pétrole (NOC) en Libye a annoncé dimanche la reprise de la production pétrolière sur l'un des plus...

    jeudi 18 janvier 2024

    🛢️ L'offre de pétrole attendue à son plus haut en 2024, selo…

    Paris: L'offre mondiale de pétrole devrait en 2024 atteindre un niveau record, sauf perturbations majeures au Moyen-Orient, tandis qu'un ralentissement de la...

    jeudi 07 décembre 2023

    🛢️ La Russie et l'Arabie Saoudite exhortent l'Opep+ à se joi…

    Moscou: Le président russe Vladimir Poutine et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman ont appelé jeudi tous les membres de l'Opep+...

    jeudi 30 novembre 2023

    L'Opep+ sabre la production face à la chute des prix du pétr…

    Vienne: Après un report pour cause de désaccord, plusieurs pays de l'Opep+ ont annoncé jeudi sabrer davantage leur production de pétrole en...

    Le pétrole en Arabie Saoudite

    - Toutes les actualités du pétrole en Arabie Saoudite

    mardi 30 janvier 2024

    🇸🇦 L'Arabie saoudite revient sur son projet d'augmenter sa c…

    Ryad: L'Arabie saoudite a demandé à sa compagnie nationale Aramco de maintenir sa capacité de production de pétrole à 12 millions de...

    mardi 12 décembre 2023

    🌍 Au dernier jour de la COP28, bras de fer sur les énergies …

    Dubaï (Emirats arabes unis): La centaine de pays en faveur d'une sortie des énergies fossiles, dont ceux de l'Union européenne et de...

    jeudi 07 décembre 2023

    🛢️ La Russie et l'Arabie Saoudite exhortent l'Opep+ à se joi…

    Moscou: Le président russe Vladimir Poutine et le prince héritier saoudien Mohammed ben Salman ont appelé jeudi tous les membres de l'Opep+...

    Le pétrole en Russie

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

    dimanche 03 mars 2024

    Pétrole: la Russie annonce une coupe de sa production de 471…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    mardi 13 février 2024

    🇷🇺 Impact des sanctions américaines : Flotte de pétroliers r…

    Moscou: La mise en place de sanctions plus strictes par les États-Unis a eu un impact significatif sur une partie substantielle de...

    mercredi 20 décembre 2023

    🇷🇺 Les revenus russes issus du pétrole réduits d'un tiers en…

    Washington: Les revenus que la Russie tire de l'exportation de pétrole et produits pétroliers ont été réduits d'un tiers en 2023 par...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    Pétrole: la Russie annonce une coupe de sa production de 471…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite