Menu
A+ A A-

Le pétrole porté par les attentes de coupes prolongées des Saoudiens

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont pris de la hauteur vendredi, soutenus par la perspective d'une possible prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite au-delà de juillet, ainsi que par de bons indicateurs macroéconomiques.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août, dont c'était le dernier jour de cotation, a gagné 0,75%, pour clôturer à 74,90 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, il s'est apprécié de 1,11%, à 70,64 dollars. C'est la première fois depuis sept séances que le WTI clôture au-dessus de 70 dollars.

Plusieurs représentants de membres de l'alliance OPEP+, soit l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires de l'accord OPEP+, ont indiqué à l'agence Bloomberg s'attendre à voir les Saoudiens maintenir en août leurs coupes de production, initiées en juillet.

Début juin, l'Arabie saoudite s'est engagée unilatéralement à diminuer ses volumes d'un million de barils par jour pour stimuler les cours, sous pression des spéculateurs, selon le royaume.

"Il semble qu'ils soient vraiment préoccupés par la mollesse de l'économie, qui pèse sur les prix", a commenté Michael Lynch, de Strategic Energy & Economic Research. "Nous sommes probablement au bas de la fourchette qu'ils jugent acceptable. Donc je ne suis pas surpris."

La prochaine réunion ministérielle de l'OPEP+ n'est prévue que fin novembre, mais un séminaire est organisé au siège de l'OPEP, à Vienne, mardi et mercredi prochains.

Ce sera l'occasion "d'un point sur les intentions des Saoudiens" pour juillet, anticipe, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.


La compagnie nationale saoudienne Saudi Aramco "va aussi fixer ses prix pour août", poursuit l'analyste, "ce qui nous dira à quel point la demande se détériore et s'ils envisagent de concurrencer les prix russes", lesquels ont permis au deuxième exportateur mondial de trouver de nouveaux débouchés malgré les sanctions.

Pour Michael Lynch, la fin de semaine de bonne tenue tient aussi aux données macroéconomiques, qui dépeignent, jour après jour, une économie américaine qui a levé le pied mais reste en mouvement.

Vendredi, l'indice des prix PCE a confirmé une décélération de l'inflation en mai, tandis que l'enquête de l'université du Michigan sur le moral des consommateurs a fait état d'un baromètre plus élevé que prévu en juin.

En outre, "les déplacements s'annoncent importants" durant la séquence qui mènera au jour férié du 4 juillet, mardi, "ce qui montre que la demande d'essence est bonne", a relevé Michael Lynch.

Quelque 43,2 millions d'Américains vont parcourir au moins 80 km sur les routes durant cette période, soit 2,4% de plus que l'an dernier, selon l'association d'automobilistes AAA.

(c) AFP

Commenter Le pétrole porté par les attentes de coupes prolongées des Saoudiens



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite