Menu
A+ A A-

Sous pression, les prix du pétrole poursuivent leur repli

cours du pétroleParis: Plombés la veille par une nouvelle salve de resserrements monétaires au Royaume-Uni, en Norvège, en Turquie et en Suisse, les prix du pétrole poursuivaient leur repli vendredi. Dans la foulée des remontés des taux directeurs de nombreuses banques centrales, les investisseurs voient les craintes d'une récession mondiale ressurgir et par conséquent d'une chute de la demande d'or noir.
Peu avant 07h30, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, s'échangeait contre 73,24 dollars, en baisse de 1,21%, après avoir déjà dégringolé la veille au soir de près de 4% (-3,86%) à 74,14 dollars.

En l'espace d'une semaine, il s'est contracté de 4,3% et de 6,44% sur un mois. en variation annuelle, il a perdu 30,90%.

L'équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, abandonnait de son côté 1,31% à 68,61 dollars, non sans avoir déjà chuté de 4,16% à 69,51 dollars jeudi soir.

Les hausses des taux directeurs des grandes banques centrales ont des conséquences sur la demande de pétrole, car elles pèsent sur les économies en renchérissant le coût du crédit pour les ménages et pour les entreprises.

"Il semble que les investisseurs en énergie se concentrent sur les messages agressifs de la Fed et d'autres banques centrales" pour lutter contre l'inflation plutôt que sur le rapport "relativement optimiste de l'EIA sur le pétrole brut", décrivant les stocks hebdomadaires commerciaux américains, a affirmé dans une note Edward Moya, analyste d'Oanda.

Les stocks américains de pétrole brut ont en effet diminué de 3,8 millions de barils la semaine dernière aux États-Unis, à la surprise des analystes qui s'attendaient à une petite hausse, selon des chiffres publiés jeudi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Ces données favorables auraient dû soutenir les cours.

"Malgré une diminution inattendue des stocks américains (...), les craintes croissantes que la demande d'énergie puisse s'effondrer --vu la hausse surprise de cinquante points de base des taux de la Banque d'Angleterre et la poursuite de la rhétorique belliciste de la Fed--, ont conduit le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. sous la barre des 70 dollars", a pour sa part expliqué Bart Melek de TD Securities, interrogé par l'AFP.

L'analyste cite également les craintes "d'une récession imminente aux États-Unis, les faibles performances économiques chinoises et des données positives sur les expéditions Iraniennes" qui jouent "un rôle important dans le fait que les gestionnaires de fonds se sont éloignés du marché du pétrole".

Jeudi, la Banque nationale suisse (BNS) a rejoint la Banque centrale européenne (BCE) et d'autres instituts d'émission ayant une nouvelle fois resserré leur politique monétaire, portant son taux directeur à 1,75%, soit 25 points de base de plus que jusqu'alors. La Banque d'Angleterre en a fait de même pour la 13e fois de suite son taux directeur de 0,5 point son taux directeur à 5%.

Mettant elle aussi les bouchées doubles pour tenter d'enrayer l'inflation, la Banque de Norvège a également relevé jeudi son taux directeur de 0,5 point, à 3,75%. Quant à la Banque centrale turque, elle a rehaussé jeudi son principal taux directeur à 15% dans un revirement majeur lors de sa première réunion de politique monétaire depuis la réélection du président Recep Tayyip Erdogan.


Avec cette nouvelle salve de remontée des taux, "les craintes de récession s'accroissent", affirme Tamas Varga, de PVM Energy.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, s'est replié jeudi de 7,05% à 34,10 euros le mégawattheure (MWh).


Commenter Sous pression, les prix du pétrole poursuivent leur repli



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    jeudi 22 février 2024 à 13:30

    Le pétrole hésite entre risque géopolitique et demande moros…

    New York: Les prix du pétrole hésitent jeudi, pris entre le risque géopolitique au Moyen-Orient après de nouvelles frappes, et les perspectives...

    jeudi 22 février 2024 à 12:00

    Le pétrole remonte, le risque géopolitique reprend le dessus

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient en petite hausse jeudi poussé par le risque géopolitique au Moyen-Orient, les investisseurs scrutant la situation...

    jeudi 22 février 2024 à 09:30

    Repsol a vu son bénéfice annuel reculer

    Madrid: Le géant espagnol de l'énergie Repsol a vu ses profits chuter de 25% en 2023, en raison de la volatilité des...

    mercredi 21 février 2024 à 21:35

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole, en baisse en début de séance, se sont redressés mercredi, les investisseurs prenant position avant...

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite