Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse, les inquiétudes sur la demande reprennent le dessus

cours du petroleLondres: Le pétrole terminait la semaine vendredi en légère baisse, pris entre les espoirs d'un soutien de la demande avec la pause dans le cycle de hausses de taux de la Fed, le bond des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis et les inquiétudes quant à la santé économique de la Chine.
Vers 09H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, perdait 0,57% à 75,24 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, abandonnait 0,74% à 70,10 dollars.

"L'incertitude règne", résume Tamas Varga, analyste chez PVM Energy. "Les investisseurs réagissent nerveusement aux évènements, qu'il s'agisse d'estimations de l'offre et de la demande, de chiffres sur les stocks, de décisions sur les taux d'intérêt ou de données économiques".

🇨🇳 D'un côté, la banque centrale chinoise a abaissé son taux directeur à court terme, une mesure pour soutenir l'activité de la deuxième économie mondiale dans un contexte d'essoufflement de la reprise post-Covid.

Cela a "incité les marchés à réévaluer les perspectives de la demande dans le premier pays importateur de brut au monde", explique John Plassard, de Mirabaud.

Mais l'économie du pays reste pour le moment pénalisée par le surendettement du secteur immobilier (un traditionnel pilier de croissance), une confiance en berne des consommateurs et le ralentissement économique mondial qui pèse sur la demande en biens chinois.

🇺🇸 La Réserve fédérale américaine (Fed) s'est également abstenue mercredi de relever ses taux lors de sa réunion de juin, ce qui devrait soulager l'économie.


🛢️ Mais en parallèle, l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), a enregistré un bond de 7,9 millions de barils des stocks commerciaux de brut aux États-Unis la semaine dernière, soit un facteur baissier considérable s'agissant de "la plus forte hausse en 17 semaines, alors que le marché s'attendait à une baisse", poursuit M. Plassard.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, baissait d'environ 15% à 35,12 euros le mégawattheure (MWh).

Le TTF reprenait son souffle après son envolée de la veille, frôlant les 50 euros le MWh, un prix plus haut depuis début avril.

Les prix avaient décollé après que la presse financière ait rapporté que le gouvernement néerlandais devrait fermer "le gisement de Groningen le 1er octobre en raison de préoccupations écologiques", explique Stephen Innes, analyste chez SPI AM.

A cela s'ajoute également des interruptions de la production de gaz norvégienne, en raison de fuites et de maintenances sur de nombreuses installations.

Dans le sillage de la guerre en Ukraine, la Norvège est devenue le principal fournisseur de gaz naturel du continent européen.
(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse, les inquiétudes sur la demande reprennent le dessus



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite