Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe, le gaz naturel frôle les 50 euros avant de se stabiliser

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont grimpé jeudi alors que le dollar s'est replié suite à une hausse des taux de la Banque centrale européenne et au statu quo de la Fed.
🇪🇺 Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, a pris 3,37% à 75,67 dollars.

🇺🇸 Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, a gagné 3,44% à 70,62 dollars.

💶 Le dollar perdait 1,12% face à l'euro à 1,0951 dollar pour un euro vers 19H00 GMT. Le Dollar Index, qui mesure le billet vert face à un panier de monnaies, reculait de 0,79% à 102,12 points.

Les cours ont aussi profité de la pause des hausses de taux de la banque centrale américaine (Fed) annoncée mercredi, une première depuis mars 2022 après dix hausses consécutives.

Et malgré les déclarations de Jerome Powell, le président de la Fed, laissant entendre que d'autres hausses pourraient intervenir d'ici la fin de l'année, "les marchés ont le sentiment que la fin du cycle de hausses approche", a déclaré Andy Lipow de Lipow Oil Associates.

"Cela veut dire que le dollar a atteint un pic", a ajouté l'analyste, ce qui favorise la hausse des cours des matières premières puisque celles-ci sont échangées dans la monnaie américaine.

"Cela veut dire aussi que si les tours de vis monétaires cessent, l'économie américaine ne va pas tomber en récession et donc que la demande d'énergie va croître", a encore estimé M. Lipow.

La Banque centrale européenne (BCE) a quant à elle remonté ses taux directeurs de 0,25 point de pourcentage.


🇨🇳 De son côté, la Chine a pris plusieurs mesures de relance en abaissant jeudi un taux de référence pour les prêts à moyen terme et en injectant des liquidités dans l'économie.

"Toute action de la part du gouvernement chinois pour stimuler l'économie est favorable au pétrole", a résumé M. Lipow.

🔥 Les prix du gaz naturel ont frôlé en séance la barre des 50 euros le mégawattheure jeudi, poussés depuis début juin par la baisse de l'approvisionnement en provenance de Norvège, en raison de fuites et de maintenances sur de nombreuses installations.

Le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, a touché 49,95 euros le MWh, un plus haut depuis début avril, avant de terminer à 39,30 euros, pour le contrat livrable en juillet, en hausse de 2,60%.

"Plusieurs interruptions de la production norvégienne, combinées (...) ont entraîné une augmentation de plus de 50% (des cours) des contrats à terme les plus échangés" sur le marché européen, ont commenté plus tôt les analystes d'Energi Danmark.

Dans le sillage de la guerre en Ukraine, la Norvège est devenue le principal fournisseur de gaz naturel du continent européen.


Commenter Le pétrole grimpe, le gaz naturel frôle les 50 euros avant de se stabiliser



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite