Menu
A+ A A-

Le pétrole en repli face à des signes décevants sur la demande

cours du petroleNew York: Les cours du pétrole ont fléchi vendredi, les inquiétudes sur le dynamisme de la demande revenant sur le devant de la scène avant une semaine intense sur le front des décisions monétaires des banques centrales.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, a cédé 1,54% à 74,79 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, a reculé de 1,57% à 70,17 dollars.

Le marché n'a pas eu le temps de réagir à l'annonce, faite en deuxième partie de journée par le ministère américain de l'Energie, du rachat effectif de trois millions de barils de brut pour réapprovisionner les réserves stratégiques des États-Unis.

Cinq compagnies sur les dix qui s'étaient portées candidates pour vendre leur pétrole se sont vues attribuer l'offre.

Les barils ont été achetés par le gouvernement au prix de 73 dollars le baril en moyenne, bien en dessous du prix de 95 dollars le baril auquel ces réserves avaient été vendues, "soit un bon deal pour les contribuables", s'est félicité le ministère de l'Energie dans un communiqué. Ce pétrole sera livré en août et stocké dans les cuves souterraines du site de Big Hill, au Texas.

Le gouvernement a par ailleurs émis une autre offre de rachat pour trois autres millions de barils de brut, qui sera adjugée d'ici le 20 juin.

Après que l'administration a commencé à puiser en septembre 2021 dans ces réserves stratégiques afin de faire pression sur les prix à la baisse, celles-ci sont tombées à leur plus bas niveau depuis 1983, à 353,6 millions de barils.


Sur le marché, les cours, d'abord en hausse en début de séance, ont fléchi à l'approche du week-end, qui sera suivi d'une semaine riche en événements liés à l'inflation et à la politique monétaire.

La Réserve fédérale américaine (Fed) se réunit mardi et mercredi et devrait laisser ses taux inchangés, mais les investisseurs attendent ses nouvelles prévisions.

La Banque centrale européenne (BCE) se réunit elle jeudi et une nouvelle hausse d'un quart de point de pourcentage est attendue.

"En outre, on continue d'avoir ces fuites de la demande", a commenté John Kilduff d'Again Capital. Il pointe notamment du doigt les espoirs déçus de la reprise en Chine. "Il y avait tellement d'optimisme sur le reprise après la levée de confinements dus au Covid, mais cela n'a pas été à la hauteur des espérances", a-t-il indiqué.

L'inflation en Chine a été quasi nulle en mai, les prix départ usine poursuivant de leur côté leur plongeon, signe d'une demande atone et d'un environnement compliqué pour les entreprises, selon des chiffres officiels publiés vendredi.

L'indice des prix à la consommation (CPI), principale jauge de l'inflation, s'est inscrit en mai en hausse de 0,2% sur un an, contre 0,1% un mois plus tôt, selon le Bureau national des statistiques (BNS) chinois.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en repli face à des signes décevants sur la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite