Menu
A+ A A-

Le pétrole en petite hausse, l'effet de l'annonce saoudienne déjà dissipé

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite hausse lundi, après avoir démarré en boulet de canon, l'effet d'annonce d'une nouvelle baisse de production de l'Arabie saoudite, seul membre de l'Opep à réduire ses volumes, se dissipant en quelques heures.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août est monté de 0,76%, pour clôturer à 76,71 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), avec échéance en juillet, a lui progressé de 0,57%, à 72,15 dollars.

Initialement, le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. avait pris plus de 3% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. près de 5%, avant d'effacer une bonne partie de leurs gains en fin de séance.

🇸🇦 L'Arabie saoudite a annoncé dimanche qu'elle contracterait à nouveau sa production à partir du mois de juillet, à hauteur d'un million de barils par jour.

Le reste des volumes de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+ vont rester inchangés jusqu'à fin 2024, a annoncé le cartel à l'issue d'une réunion au siège de l'organisation, à Vienne.

"La réaction (du marché) a été bien moindre que ne l'attendaient certains", a commenté Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Davantage que l'offre, les opérateurs "se préoccupent de la demande et de sa croissance cette année", a expliqué l'analyste, les investisseurs anticipant un ralentissement de l'économie mondiale, qui couperait une partie de l'appétit des consommateurs d'or noir.

"Cette baisse de production ne devrait pas se traduire de façon spectaculaire à la pompe", a abondé, dans une note, Susannah Streeter, d'Hargreaves Lansdown.

La décision de l'Arabie saoudite contraste avec le fait qu'"on voit des exportations très importantes depuis la Russie, bien qu'elle se soit engagée (en février) à réduire sa production de 500.000 barils par jour", rappelle Andy Lipow.


"Les Saoudiens offrent des parts de marché" à d'autres producteurs, en premier lieu la Russie, "et cette stratégie ne peut pas fonctionner à long terme", a estimé, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.

Outre les parts de marché, le Royaume "perd des revenus malgré ses actions pour relever le prix du pétrole, car les cours ont en fait chuté", souligne Andy Lipow.

Si, en marge de la réunion, Arabie saoudite et Russie ont tenu un discours d'unité, des signes de divergence demeurent quant à la stratégie de l'OPEP+, entre le premier qui fait des prix une priorité et le second qui, soumis à un plafonnement de ses tarifs, veut écouler le maximum d'or noir.

Dans un entretien à la chaîne al-Arabyia, le ministre saoudien de l'Energie, Abdelaziz ben Salmane, a indiqué avoir eu "une discussion" avec les Russes au sujet de leur "responsabilité d'être clairs et transparents" sur leur production et leurs exportations.

La Russie a, en effet, suspendu, fin avril, la communications de données agrégées sur son activité pétrolière et gazière, jusqu'à début avril 2024.

"Je pense qu'ils réalisent aujourd'hui que le fait de ne pas publier ces informations a généré des doutes sur ces chiffres", a décrit le ministre saoudien.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en petite hausse, l'effet de l'annonce saoudienne déjà dissipé



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite