Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe après l'emploi américain et avant l'Opep+

cours de clôture du pétroleNew York: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse vendredi, avant une réunion très attendue de l'Opep+ ce week-end, de solides chiffres de l'emploi américain et l'impasse de la dette surmontée.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, a gagné 2,49% à 76,13 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, a avancé de 2,33% à 71,74 dollars.

C'est d'abord l'attente de la réunion des producteurs de l'OPEP+ qui a fait grimper les cours, selon les analystes.

Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) se réunissent physiquement dimanche à Vienne, siège de l'alliance pour éventuellement ajuster leur niveau de production de brut.

Pour Robert Yawger de Mizuho US, "le marché ne veut pas être pris par surprise et se retrouver dans la situation de la réunion d'avril" où, au cours d'un rendez-vous virtuel, les producteurs avaient décidé de façon surprise une substantielle coupe de production. L'impact initial sur les prix à la hausse n'avait pas duré.

"On assiste au même scénario avec un meeting organisé en plein week-end où personne ne peut accéder au marché pour s'ajuster" à la décision éventuelle de réduire la production ce qui ferait monter les cours, craint l'analyste.

Alors, les investisseurs ont pris de l'avance. Ils "ont misé sur une éventuelle annonce de coupe de production. Si c'est vrai, les cours vont monter encore, si au contraire ça ne se passe pas, on ne va pas reculer tant que cela", explique M. Yawger.


Pour Barbara Lambrecht de Commerzbank, les cours du brut "risquent de se replier en début de semaine si la rumeur d'une réduction de la production ne se matérialise pas alors que beaucoup d'acteurs du marché ont parié là-dessus".

Outre cette prime du risque d'un nouveau tour de vis des pays producteurs, les cours ont aussi été encouragés par le rapport américain sur l'emploi.

Les créations d'emplois ont été bien plus fortes que prévu à 339.000 en mai, ce qui témoigne d'un marché du travail encore dynamique, même si dans le même temps --mesuré par une enquête différente--, le taux de chômage augmente à 3,7%.

"Cette bonne situation pour la demande a eu une réaction positive sur les cours du baril", qui ont pris un dollar supplémentaire juste après la publication du rapport, a indiqué Robert Yawger.

Le marché a enfin été rasséréné par l'approbation par le Sénat américain de l'accord conclu in extremis pour une suspension pour deux ans du plafond de la dette.

Le risque de défaut de paiement est écarté: "le marché s'en réjouit, il peut mettre cela derrière lui", a ajouté l'analyste de Mizuho.

(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe après l'emploi américain et avant l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite