Menu
A+ A A-

Le pétrole grimpe avant l'Opep+, le gaz reprend sa baisse

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, profitant de l'appétit pour le risque des investisseurs avant une réunion très attendue de l'Opep+, quand le gaz reprenait sa baisse, les craintes quant à l'offre norvégienne s'éloignant.
Vers 09H40 GMT (11H40 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, prenait 1,35% à 75,28 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, gagnait 1,37% à 71,06 dollars.

"Les prix du pétrole ont commencé le mois de juin sur les chapeaux de roue", commente Han Tan d'Exinity, à quelques jours de la réunion des pays producteurs de l'OPEP+.

Après des semaines de négociations houleuses, les États-Unis ont suspendu jeudi le plafond de leur dette par un vote du Congrès américain, "écartant ainsi la menace d'un défaut de paiement catastrophique", souligne Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

De quoi doper l'appétit pour le risque des investisseurs, qui s'étaient éloignés du brut considéré comme un actif à risque, moins performant en période d'incertitude économique.

En parallèle, les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) se réunissent physiquement à Vienne, siège de l'alliance, pour la deuxième fois depuis mars 2020, pour éventuellement ajuster leur niveau de production de brut.

Si les marchés s'attendent à ce que le groupe maintienne le statu quo lors de sa réunion de dimanche, le fait que le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. reste encore "bien en dessous des 80 dollars le baril garantit que des réductions de production plus importantes de la part de l'OPEP+ restent à l'ordre du jour", affirme M. Tan.

Les réductions volontaires de certains membres annoncées début avril à la surprise du marché avaient brièvement dopé les cours, qui avaient ensuite dévissé à mesure que les craintes de récession gagnaient du terrain.

Le même scénario est attendu: une nouvelle réduction de production pourrait faire "grimper en flèche" les prix, "tandis qu'une décision de statu quo laisserait le pétrole en perte de vitesse sous le poids des craintes liées à la demande", avance Han Tan.


🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, restait stable à 23,545 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir touché les 22,855 euros le MWh, un nouveau plus bas depuis près de deux ans.

"La fuite de gaz en Norvège, à laquelle les hausses précédentes (de prix) avaient été attribuées, a été réparée", notent les analystes d'Energi Danmark, relâchant la pression sur les cours.

Dans le sillage de la guerre en Ukraine, la Norvège est devenue le principal fournisseur de gaz naturel du continent européen.

La consommation mondiale de gaz a d'ailleurs connu une baisse historique de 1,6% en 2022, dans un contexte de guerre en Ukraine et de ruptures d'approvisionnement du gaz russe vers l'Europe, selon des données préliminaires de Cedigaz, l'association internationale pour l'information sur le gaz.

Depuis le début de l'année, le cours du gaz naturel européen a chuté de près de 70%, mais évoluait toujours à des niveaux plus élevés que les années précédentes. En 2020, le gaz fluctuait autour des 15 euros le MWh.


(c) AFP

Commenter Le pétrole grimpe avant l'Opep+, le gaz reprend sa baisse



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite