Menu
A+ A A-

Le pétrole poursuit sa hausse après le vote décisif du Congrès

cours du petroleZurich: Les prix du pétrole poursuivaient leur rebond vendredi, après le vote-clé du Congrès en faveur d'une résolution de l'impasse sur le plafond de la dette aux Etats-Unis et malgré une hausse des stocks hebdomadaires américains. Reste que l'or noir devrait achever la semaine dans le rouge.
Vendredi vers 07h35, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en août, valait 74,75 dollars, en hausse 0,65%. La veille au soir il avait atteint 74,28 dollars, à la faveur d'un bond de 2,31%. Les 159 litres de l'équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en juillet, prenaient quant à eux 0,64% à 70,54 dollars, après avoir gagné pas loin de 3% jeudi soir à 70,10 dollars.

"Les prix du pétrole ont augmenté au début de la journée de jeudi, changeant la donne" par rapport aux séances du début de la semaine, durant lesquelles le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. ont dévissé d'environ 7%, a commenté Ricardo Evangelista, analyste chez ActivTrades, interrogé par l'AFP. Selon l'expert, la hausse reflète "le retour de l'optimisme sur les marchés, suite à l'adoption par le Congrès de la loi sur le plafond de la dette américaine".

Les élus de la Chambre des représentants ont adopté mercredi à une très large majorité le texte visant à relever le plafond de la dette. Le projet de loi doit désormais être adopté par le Sénat. Jusqu'ici le marché "escomptait dans les prix la possibilité d'un défaut de paiement. Maintenant que c'est peu probable, les courtiers reviennent sur le marché", a résumé Phil Flynn de Prices Futures Group.

Les cours sont restés sur la pente ascendante malgré la publication d'une hausse inattendue des stocks hebdomadaires commerciaux américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA). Ces réserves ont augmenté de 4,5 millions de barils alors que les analystes les voyaient baisser de 1,5 million.

Toutefois, comme le souligne Phil Flynn, la moyenne de la demande de brut mais aussi d'essence et de kérosène sur quatre semaines aux États-Unis --indicateur très suivi par les opérateurs--, est restée supérieure à celle de l'an dernier à la même époque. "L'offre est donc réellement étroite et la demande tient bon", ce qui est favorable au rebond des cours, a ajouté l'analyste de Price Futures Group.

Autre événement majeur pour les marchés pétroliers, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+) se réunissent dimanche à Vienne, siège de l'alliance, pour un éventuel ajustement de leur niveau de production. Si les analystes penchent pour une approche attentiste avec un maintien du niveau actuel, la probabilité d'un resserrement augmente toutefois à mesure que les cours dévissent.

⤵ Prix du gaz en repli

Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, a rechuté jeudi à 23,10 euros le mégawattheure (MWh), un niveau inédit depuis près de deux ans. En l'espace d'une semaine, il a fléchi de 9,23% et de 38,44% sur un mois. En comparaison annuelle, la chute atteint même 72,48%.


Les prix du gaz en Europe affichent une tendance au repli face à une offre de gaz naturel liquéfié (GNL) abondante, une réduction de la consommation, des conditions météorologiques clémentes, une production d'énergie renouvelable plus forte ainsi qu'une demande modérée en provenance d'Asie, selon les observateurs. De plus, l'économie du Vieux Continent affiche des signes de faiblesse, l'Allemagne étant tombée en récession au premier trimestre 2023, ce qui soulève des inquiétudes supplémentaires quant à une baisse potentielle de la demande de gaz naturel.

(c) AFP

Commenter Le pétrole poursuit sa hausse après le vote décisif du Congrès



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 27 septembre 2023 à 22:25

    Le pétrole WTI américain au plus haut en clôture depuis un a…

    New York: Le baril de West Texas Intermediate (WTI), principale variété américaine, a terminé la séance de mercredi à son plus haut...

    mercredi 27 septembre 2023 à 12:05

    Le pétrole remonte, le resserrement de l'offre sur le devant…

    Londres: Les prix du pétrole repartaient à la hausse de plus belle mercredi, dans un contexte de resserrement de l'offre prenant le...

    mardi 26 septembre 2023 à 21:20

    Le pétrole s'offre un rebond, semble avoir trouvé un nouvel …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont repartis à la hausse mardi, toujours cantonés dans des marges resserrées autour de ce...

    mardi 26 septembre 2023 à 13:20

    Le pétrole flanche entre taux élevés et levée de certaines r…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi, lestés par l'environnement de taux directeurs élevés dans de nombreux pays consommateurs, ainsi que la...

    lundi 25 septembre 2023 à 21:26

    Le pétrole piétine, la Chine inquiète, la Russie lève une pa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé lundi en ordre dispersé mais proches de l'équilibre, freinés dans leur avancée par...

    lundi 25 septembre 2023 à 12:15

    Le pétrole hésite entre restrictions de l'offre et inquiétud…

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient lundi, toujours poussés par les limitations de l'offre, tant au niveau du brut que des produits...

    samedi 23 septembre 2023 à 11:10

    La hausse du baril ne remet pas en cause le ralentissement d…

    Paris: La hausse des prix du pétrole actuelle ne remet pas en cause la tendance générale d'un ralentissement de l'inflation, a estimé...

    vendredi 22 septembre 2023 à 21:25

    Le pétrole sans direction, l'élan semble coupé

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, à l'issue d'une semaine marquée par une forte volatilité...

    vendredi 22 septembre 2023 à 12:30

    Le pétrole soutenu par les restrictions sur les exportations…

    Londres: Le prix du pétrole grimpait vendredi, porté par l'annonce de restrictions des exportations russes d'essence et de gazole, malgré la perspective...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite