Menu
A+ A A-

Le pétrole glisse encore, la Russie fragilise le regain d'influence de l'Opep+

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole sont restés orientés à la baisse, mercredi, sapés par des indicateurs chinois jugés décevants, sur fond de demande abondante alimentée par la Russie, qui fait cavalier seul et fragilise l'influence de l'alliance Opep+.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé en baisse de 1,19%, à 72,66 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en juillet, il a lui cédé 1,97%, à 68,09 dollars.

🇨🇳 Pour Edward Moya, analyste d'Oanda, le marché a mal réagi aux indicateurs d'activité PMI publiés par le Bureau national des statistiques (BNS) chinois, qui ont montré que l'industrie manufacturière avait continué à se contracter en mai, mais aussi que le secteur des services avait ralenti sa progression.

"Ces chiffres sont décevants et émanent du premier importateur mondial", a souligné Susannah Streeter, d'Hargreaves Lansdown.

🇺🇸 Pour Carsten Fritsch, de Commerzbank, les opérateurs s'inquiètent également de la poursuite d'une politique monétaire volontariste par la banque centrale américaine (Fed), pas convaincue par la récente décélération de l'inflation, ce qui pourrait pénaliser la demande d'or noir.

💲 L'appréciation du dollar a aussi mis les cours sous pression. L'essentiel des contrats sur le pétrole étant libellés en billets verts, une hausse du dollar provoque souvent une contraction mécanique du prix du brut pour neutraliser l'effet de change.

A ces facteurs s'ajoutent des éléments techniques, selon Andrew Lebow, de Commodity Research Group. La chute de mardi a fait franchir aux prix des seuils techniques à la baisse et entraîné des ventes automatiques ainsi qu'un repositionnement spéculatif à la baisse.


🇷🇺 Côté offre, "le marché est de plus en plus préoccupé par la production russe", qui a "peut-être été réduite à la marge, mais certainement pas des 500.000 barils par jour qu'ils avaient promis" en février, explique l'analyste.

Quelque 2,5 millions de barils ont été exportés quotidiennement en mai depuis les trois ports occidentaux de Russie, Novorossiisk, Ust-Luga et Promorsk, selon l'agence Bloomberg, un sommet depuis octobre 2018, date à laquelle elle a commencé à compiler ces données.

"La Russie affaiblit" la position de l'alliance OPEP+, formée par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires de l'accord OPEP+, selon Andrew Lebow.

🇸🇦 "Les Saoudiens vont finir par se demander s'il faut continuer à réduire leur production et abandonner des parts de marché à la Russie qui, elle, ne diminue pas ses exportations", anticipe l'analyste, alors que doit se tenir dimanche une réunion ministérielle des membres de l'OPEP+.

(c) AFP

Commenter Le pétrole glisse encore, la Russie fragilise le regain d'influence de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite