Menu
A+ A A-

Le pétrole glisse encore, la Russie fragilise le regain d'influence de l'Opep+

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole sont restés orientés à la baisse, mercredi, sapés par des indicateurs chinois jugés décevants, sur fond de demande abondante alimentée par la Russie, qui fait cavalier seul et fragilise l'influence de l'alliance Opep+.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé en baisse de 1,19%, à 72,66 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en juillet, il a lui cédé 1,97%, à 68,09 dollars.

🇨🇳 Pour Edward Moya, analyste d'Oanda, le marché a mal réagi aux indicateurs d'activité PMI publiés par le Bureau national des statistiques (BNS) chinois, qui ont montré que l'industrie manufacturière avait continué à se contracter en mai, mais aussi que le secteur des services avait ralenti sa progression.

"Ces chiffres sont décevants et émanent du premier importateur mondial", a souligné Susannah Streeter, d'Hargreaves Lansdown.

🇺🇸 Pour Carsten Fritsch, de Commerzbank, les opérateurs s'inquiètent également de la poursuite d'une politique monétaire volontariste par la banque centrale américaine (Fed), pas convaincue par la récente décélération de l'inflation, ce qui pourrait pénaliser la demande d'or noir.

💲 L'appréciation du dollar a aussi mis les cours sous pression. L'essentiel des contrats sur le pétrole étant libellés en billets verts, une hausse du dollar provoque souvent une contraction mécanique du prix du brut pour neutraliser l'effet de change.

A ces facteurs s'ajoutent des éléments techniques, selon Andrew Lebow, de Commodity Research Group. La chute de mardi a fait franchir aux prix des seuils techniques à la baisse et entraîné des ventes automatiques ainsi qu'un repositionnement spéculatif à la baisse.


🇷🇺 Côté offre, "le marché est de plus en plus préoccupé par la production russe", qui a "peut-être été réduite à la marge, mais certainement pas des 500.000 barils par jour qu'ils avaient promis" en février, explique l'analyste.

Quelque 2,5 millions de barils ont été exportés quotidiennement en mai depuis les trois ports occidentaux de Russie, Novorossiisk, Ust-Luga et Promorsk, selon l'agence Bloomberg, un sommet depuis octobre 2018, date à laquelle elle a commencé à compiler ces données.

"La Russie affaiblit" la position de l'alliance OPEP+, formée par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires de l'accord OPEP+, selon Andrew Lebow.

🇸🇦 "Les Saoudiens vont finir par se demander s'il faut continuer à réduire leur production et abandonner des parts de marché à la Russie qui, elle, ne diminue pas ses exportations", anticipe l'analyste, alors que doit se tenir dimanche une réunion ministérielle des membres de l'OPEP+.

(c) AFP

Commenter Le pétrole glisse encore, la Russie fragilise le regain d'influence de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    mardi 11 juin 2024 à 16:00

    🔥 Gaz naturel : hausse malgré l’arrivée du solaire

    Paris: Le prix du baril de pétrole baisse depuis avril, sous l’effet d’un ralentissement des économies dans le monde, en particulier aux États-Unis...

    mardi 11 juin 2024 à 12:05

    Le pétrole perd légèrement du terrain avant la Fed

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient mardi après leur poussée de la veille, l'attention des investisseurs se tournant vers la réunion de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite