Menu
A+ A A-

Le pétrole chute, l'offre russe et la demande chinoise préoccupent

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté mardi, sur un marché préoccupé par le niveau élevé des exportations russes et la demande chinoise qui marque le pas, avec la perspective d'un statu quo de l'alliance Opep+ dimanche.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé en baisse de 4,58%, 73,54 à dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance a lui perdu 4,41%, à 69,46 dollars.

"Le scénario de hausse sur lequel s'appuyait le marché était celui d'un rebond de la demande chinoise et d'une offre russe qui dégringole", rappelle Eli Rubin, d'EBW Analytics Group. "Mais d'un côté comme de l'autre, il a du plomb dans l'aile."

La production industrielle chinoise a notamment montré une accélération bien moindre qu'attendu en avril, de même que les ventes de détail ou l'octroi de crédit.

"Les données attendues mercredi devraient confirmer la perception selon laquelle le rebond a calé et l'économie chinoise va avoir besoin de mesures de relance" gouvernementales, a abondé, dans une note, Edward Moya, d'Oanda.

Les indices d'activité PMI pour le mois de mai du Bureau national des statistiques (BNS) vont ainsi renseigner davantage sur l'état de l'économie chinoise.

Quant aux exportations russes, elles se situent actuellement bien au-dessus de leur niveau de début février, quand les autorités s'étaient engagées à réduire leur production de brut de 500.000 barils par jour.


Selon l'agence Bloomberg, la Russie prévoit même d'augmenter d'un tiers ses exportations de gazole en juin par rapport à mai, soit environ 500.000 barils par jour.

En outre, "il est difficile de s'engager de nouveau dans le pétrole alors qu'approche une réunion de l'OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés de l'accord OPEP+) dont on n'attend pas de nouvelle baisse" de production, a ajouté Edward Moya, au sujet du rassemblement ministériel organisé dimanche.

A l'ensemble de ces facteurs, Eli Rubin a superposé le dossier du plafond de la dette américaine.

Maison Blanche et opposition républicaine au Congrès ont annoncé samedi avoir trouvé un accord pour éviter le défaut de paiement, "mais on voit des signes de résistance à la Chambre des représentants" quant à la teneur de ce compromis, souligne l'analyste.

"Tant que le texte n'aura pas été adopté (il doit être voté par le Congrès), le risque d'une crise n'est pas écarté", estime-t-il, ce qui pèse sur les cours de l'or noir.

(c) AFP


Commenter Le pétrole chute, l'offre russe et la demande chinoise préoccupent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite