Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse en attendant la validation d'un accord sur la dette américaine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole baissaient mardi, avant l'examen au Congrès de l'accord de dernière minute trouvé dimanche pour éviter le défaut de paiement des Etats-Unis, les investisseurs préférant se montrer prudents.
Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en juillet, perdait 2,05% à 75,49 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, abandonnait 1,95% à 71,25 dollars.

🇺🇸 L'ambiance "reste pour le moins prudente" sur le marché pétrolier, selon Tamas Varga de PVM Energy, après des semaines d'incertitude quant au dossier brûlant du relèvement du plafond de la dette aux États-Unis, qui s'est finalement conclu en accord de dernière minute entre le président Joe Biden et le dirigeant républicain Kevin McCarthy.

"L'accueil de l'accord a été pour le moins mitigé. Le dollar est resté fort et le pétrole n'a pas réussi à se redresser de manière significative", poursuit l'analyste.

Une dure bataille s'annonce en effet désormais au Congrès américain qui va examiner l'accord, scellé durant le weekend, pour éviter aux États-Unis un défaut de paiement.

"Un éventuel défaut de paiement aurait des répercussions économiques catastrophiques tant au niveau national que mondial, ce qui aurait un impact négatif sur la demande de pétrole", précise M. Varga.

Si "un accord sur la dette est irrévocablement conclu et adopté", le pétrole pourrait se reprendre, ajoute-t-il.


En parallèle, "des messages confus des membres de l'OPEP+ (l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés, ndlr) au sujet des nouvelles réductions de production ont semé l'incertitude sur les marchés", relève Stephen Innes, de SPI AM.

🇷🇺 Le vice-Premier ministre russe chargé de l'Energie Alexander Novak a écarté tout recalibrage de la production de l'OPEP+ dans un entretien au journal russe Izvestia, contrastant avec les remarques du ministre saoudien de l'Energie, le prince Abdulaziz bin Salman, qui a demandé aux spéculateurs de "faire attention" aux conséquences potentielles.

Ces déclarations interviennent à l'approche de la prochaine réunion ministérielle dimanche de l'OPEP+, dont l'Arabie saoudite est le leader de facto avec la Russie.

🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, restait stable à 24,91 euros le mégawattheure (MWh), peu après avoir touché les 23,50 euros le MWh, un nouveau plus bas depuis près de deux ans.

Les prix du gaz en Europe "continuent de baisser progressivement, car la conjoncture, caractérisée par une offre abondante et une faible consommation, continue de peser sur le marché", rappellent les analystes d'Energi Danmark.
(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse en attendant la validation d'un accord sur la dette américaine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite