Menu
A+ A A-

Le pétrole reste en hausse, aidé par la demande américaine ferme

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur ascension mercredi, toujours soutenus par les déclarations saoudiennes faisant craindre de nouvelles réductions de production, mais aussi aidés par le raffermissement de la demande aux Etats-Unis.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a gagné 1,97%, pour clôturer à 78,36 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) de même échéance, a lui pris 1,96%, à 74,34 dollars.

"Tout a commencé avec les commentaires de l'Arabie saoudite contre les spéculateurs, qui laissent pensent qu'ils sont prêts à couper davantage leur production pour soutenir les prix", a expliqué Bart Melek, de TD Securities.

"Je préviens (les spéculateurs) qu'ils vont souffrir", à l'instar de ce qu'ils ont connu début avril, a déclaré mardi le ministre saoudien de l'Energie, Abdelaziz ben Salmane, en référence à l'annonce surprise, au début du mois dernier, de réductions de volumes par huit membres de l'alliance OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires de l'accord OPEP+).


La prochaine réunion ministérielle de l'OPEP+ doit se tenir le 4 juin.

"Il y a probablement des rachats d'opérateurs spéculatifs en cours", pour éviter des pertes en cas d'accélération des cours, selon Bart Melek.


🛢️ L'élan a été alimenté mercredi par les chiffres de l'Agence américaine d'informations sur l'énegie (EIA), qui a fait état d'une chute surprise de 12,5 millions de barils des stocks commerciaux de brut américain, alors que le marché attendait une hausse de 2 millions de barils.

C'est la plus forte contraction sur une semaine depuis novembre.

Les stocks d'essence et de produits distillés, qui comprennent notamment le gazole, ont aussi diminué et se situent à un niveau inférieur à la même époque de l'an dernier.

"La demande est solide", a commenté Bart Melek, "donc le marché envisage un resserrement des conditions dans les mois à venir", "malgré le fait que la Réserve fédérale est toujours offensive (sur le plan monétaire) et l'arrivée d'une récession".

A 20,7 millions de barils par jours, les livraisons de produits raffinés aux États-Unis ont atteint leur plus haut niveau depuis décembre, alors qu'approche le week-end férié de Memorial Day (27-29 mai), qui marque traditionellement le coup d'envoi de la saison des grands déplacements routiers.

Malgré le sursaut du brut, les cours restent prisonniers, pour l'instant, de seuils techniques au-delà desquels ils ne sont pas parvenus à monter ces dernières semaines, rappelle Bart Melek.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reste en hausse, aidé par la demande américaine ferme



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie...

    mardi 27 février 2024 à 22:25

    Le pétrole monte encore, la suspension des exportations d'es…

    New York: Les cours du pétrole ont enregistré une seconde séance de hausse significative, mardi, encouragés par la suspension d'une partie des...

    mardi 27 février 2024 à 12:00

    Le pétrole presque stable face à des signaux contradictoires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient mardi, pris entre les tensions géopolitiques au Moyen-Orient et l'environnement de taux élevés qui pourrait peser...

    mardi 27 février 2024 à 11:00

    ⛽️ Les prix des carburants en légère baisse

    Carburants: Les prix des carburants étaient en légère baisse après 5 semaines consécutives de hausse. Pour sa part, la moyenne des cours du pétrole de Brent...

    lundi 26 février 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse, tensions toujours fortes au Moyen-Orie…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, soutenus par les vives tensions qui agitent le Moyen-Orient, ainsi...

    lundi 26 février 2024 à 11:35

    Le pétrole fléchit face aux attentes de taux américains élev…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient lundi, les investisseurs se focalisant sur les attentes de taux élevés pour plus longtemps qu'anticipé auparavant...

    vendredi 23 février 2024 à 23:50

    Le pétrole chute, les investisseurs préfèrent les actions

    New York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, les investisseurs semblant préférer le marché actions après l'envolée de Wall Street, enthousiaste...

    jeudi 22 février 2024 à 21:30

    Le pétrole en légère hausse après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont un peu avancé jeudi après des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont augmenté...

    jeudi 22 février 2024 à 18:01

    🛢️ USA: les stocks de pétrole brut augmentent comme prévu (+…

    Washington: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté comme attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite