Menu
A+ A A-

Le pétrole reste en hausse, aidé par la demande américaine ferme

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur ascension mercredi, toujours soutenus par les déclarations saoudiennes faisant craindre de nouvelles réductions de production, mais aussi aidés par le raffermissement de la demande aux Etats-Unis.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a gagné 1,97%, pour clôturer à 78,36 dollars.

Son équivalent américain, le West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) de même échéance, a lui pris 1,96%, à 74,34 dollars.

"Tout a commencé avec les commentaires de l'Arabie saoudite contre les spéculateurs, qui laissent pensent qu'ils sont prêts à couper davantage leur production pour soutenir les prix", a expliqué Bart Melek, de TD Securities.

"Je préviens (les spéculateurs) qu'ils vont souffrir", à l'instar de ce qu'ils ont connu début avril, a déclaré mardi le ministre saoudien de l'Energie, Abdelaziz ben Salmane, en référence à l'annonce surprise, au début du mois dernier, de réductions de volumes par huit membres de l'alliance OPEP+ (Organisation des pays exportateurs de pétrole et leurs partenaires de l'accord OPEP+).


La prochaine réunion ministérielle de l'OPEP+ doit se tenir le 4 juin.

"Il y a probablement des rachats d'opérateurs spéculatifs en cours", pour éviter des pertes en cas d'accélération des cours, selon Bart Melek.


🛢️ L'élan a été alimenté mercredi par les chiffres de l'Agence américaine d'informations sur l'énegie (EIA), qui a fait état d'une chute surprise de 12,5 millions de barils des stocks commerciaux de brut américain, alors que le marché attendait une hausse de 2 millions de barils.

C'est la plus forte contraction sur une semaine depuis novembre.

Les stocks d'essence et de produits distillés, qui comprennent notamment le gazole, ont aussi diminué et se situent à un niveau inférieur à la même époque de l'an dernier.

"La demande est solide", a commenté Bart Melek, "donc le marché envisage un resserrement des conditions dans les mois à venir", "malgré le fait que la Réserve fédérale est toujours offensive (sur le plan monétaire) et l'arrivée d'une récession".

A 20,7 millions de barils par jours, les livraisons de produits raffinés aux États-Unis ont atteint leur plus haut niveau depuis décembre, alors qu'approche le week-end férié de Memorial Day (27-29 mai), qui marque traditionellement le coup d'envoi de la saison des grands déplacements routiers.

Malgré le sursaut du brut, les cours restent prisonniers, pour l'instant, de seuils techniques au-delà desquels ils ne sont pas parvenus à monter ces dernières semaines, rappelle Bart Melek.

(c) AFP

Commenter Le pétrole reste en hausse, aidé par la demande américaine ferme



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite