Menu
A+ A A-

Le pétrole remonte, le marché flegmatique face à la crise de la dette

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse lundi, sur un marché qui continue d'évoluer dans des marges resserrées et ne s'inquiète que modérément, pour l'instant, de la crise de la dette américaine et d'un possible défaut des Etats-Unis.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a gagné 0,54%, pour clôturer à 75,99 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juin, dont c'était le dernier jour de cotation, il a pris 0,61% à 71,99 dollars.

Les opérateurs suivent de près le dossier du plafond de la dette américaine, qui ne progresse que lentement et a déjà connu plusieurs revers. Le président républicain de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, devait rencontrer le président américain Joe Biden lundi.

"Tout le monde pense que le plafond de la dette va être relevé, d'une façon ou d'une autre", évacue Mark Waggoner, d'Excel Futures.

"Les deux camps se parlent, ce qui est une bonne chose", a commenté Bill O'Grady, de Confluence Investment. "On en est déjà passé par là. Malheureusement, il faut en arriver à la limite pour que les choses se fassent."

La secrétaire au Trésor Janet Yellen a redit dimanche que la date limite pour un accord restait début juin, faute de quoi les États-Unis devraient faire défaut sur leur dette, une première dans l'histoire du pays.

Bill O'Grady prévient que même en cas de résolution, le gouvernement américain devra concéder des restrictions budgétaires, "des éléments d'austérité auxquels le marché n'a pas encore songé".


Dans l'immédiat, les cours de l'or noir poursuivent leur piétinement, tiraillés entre des restrictions sur l'offre et une forte incertitude sur la santé de la demande. Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. évolue ainsi depuis près de trois semaines entre 70 et 73 dollars.

"Il n'y a pas de consensus sur ce que nous réserve l'avenir", a résumé Bill O'Grady.

Mark Waggoner rappelle néanmoins qu'"il est assez courant de voir les cours accélérer juste avant le week-end de Memorial Day", fin mai (27 au 29 mai cette année), qui marque le début de la saison des grands déplacements routiers aux États-Unis.

Signe d'un frémissement, le prix de gros de l'essence aux États-Unis continue de monter. Il s'est apprécié de près de 18% en un peu plus de deux semaines.

Autre facteur de soutien, les derniers chiffres d'activité de l'industrie pétrolière aux États-Unis, publiés par la compagnie Baker Hughes, selon lesquels le nombre de puits en activité a baissé de 11 unités, à 575. C'est le plus faible chiffre depuis quasiment un an, montrant la prudence des compagnies.

(c) AFP

Commenter Le pétrole remonte, le marché flegmatique face à la crise de la dette



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite