Menu
A+ A A-

Le pétrole tente un rebond technique mais échoue, plombé par les banques

cours de clôture du petrole
Cours de clôture:  Les cours du pétrole ont tenté sans succès un rebond technique jeudi, après un début de semaine cauchemardesque, l'incertitude sur la conjoncture et le secteur bancaire étant trop pesante.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet n'a grignoté que 0,23%, pour clôturer à 72,50 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juin, s'est lui effrité de 0,05%, à 68,56 dollars.

La séance a été marquée par un écart brutal peu après l'ouverture, qui a fait chuter le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. à 63,64 dollars, son plus bas niveau depuis 17 mois. "C'était un +bug+", a estimé John Kilduff, d'Again Capital, le cours se redressant immédiatement après.

Cet écart brutal, ajouté aux baisses des derniers jours, a provoqué une chasse aux bonnes affaires, qui a permis aux prix de se redresser, a expliqué l'analyste.

Le retournement a aussi été encouragé par la perspective d'une possible nouvelle intervention de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+.

"Ils commencent à faire un peu de bruit sur une poursuite des coupes de production", a relevé John Kilduff.


Le cartel a déjà annoncé une réduction de ses volumes de deux millions de barils par jour en octobre, avant que huit membres de l'alliance ne décident, début avril, de diminuer encore leur production quotidienne de 1,16 million de barils supplémentaires.

Selon l'agence russe TASS, les membres de l'OPEP+ ont décidé que la réunion ministérielle du 4 juin aurait lieu en présentiel, plutôt qu'en visio-conférence.

"Cela montre qu'ils sont vigilants", selon John Kilduff. "Le problème, c'est que leur crédibilité n'est pas fantastique pour ce qui est des coupes de production."

Même si les prix se sont quelque peu raffermis jeudi, "si, d'un coup, la crise bancaire s'étend, on pourrait encore voir de la volatilité" sur le marché de l'or noir, a estimé Eli Rubin, d'EBW Analytics Group.

Après avoir pris quasiment 2% en séance, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. s'est ainsi rapidement essoufflé, pour clôturer autour de l'équilibre.

Le secteur bancaire américain s'est de nouveau retrouvé sous pression jeudi, avec l'établissement régional PacWest particulièrement visé.

"Il ne semble pas que la crise des banques régionales va se terminer demain", a renchéri l'analyste. "Et plus ces craintes (sur la solidité du secteur financier américain) se prolongent, plus cela peut peser sur les cours du pétrole", malgré "la solidité des fondamentaux du marché".

(c) AFP

Commenter Le pétrole tente un rebond technique mais échoue, plombé par les banques



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite