Menu
A+ A A-

Le pétrole WTI clôture en baisse de plus de 5%, banques et économie inquiètent

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en forte baisse mardi, asphyxiés par l'anxiété du marché autour du secteur bancaire américain et de la trajectoire de l'économie mondiale.
Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), variété américaine de référence, pour livraison en juin a chuté de 5,28%, pour clôturer à 71,66 dollars, au plus bas depuis plus d'un mois.

Quant au Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, avec échéance en juillet, il a lui perdu 5,03%, à 75,32 dollars.

"Le pétrole se fait massacrer à cause des inquiétudes liées aux banques" régionales américaines, a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Après le rachat en urgence de First Republic par JPMorgan lundi, Wall Street a pris pour cible deux autres établissements, Western Alliance et PacWest, qui dévissaient en Bourse mardi.

"Rien de ce qui concerne l'offre et la demande de pétrole n'a d'importance quand les banques deviennent un problème", a observé l'analyste, rappelant que l'or noir figure parmi les actifs les plus sensibles aux turbulences dans ce secteur.

"Les choses se sont détériorées beaucoup plus vite que ne le prévoyaient les traders" sur le marché du pétrole, a commenté, dans une note Edward Moya, d'Oanda.

"Le pétrole est entré en zone dangereuse", a-t-il poursuivi, "car la crise bancaire ampute les perspectives économiques à court terme et renforce les craintes selon lesquelles nous pourrions entrer en récession plus rapidement" que prévu.


L'agitation sur le secteur bancaire tend à restreindre l'offre de crédit, ce qui prive l'économie d'un de ses moteurs et pourrait accentuer le ralentissement en cours.

Dans ce contexte de crispation, deux indicateurs macroéconomiques américains ont été dans le sens d'une détérioration de la conjoncture, d'une part les offres d'emplois, qui ont diminué plus que prévu en avril, et les commandes à l'industrie, en croissance moindre qu'anticipé par les économistes en mars.

"Si le contexte macroéconomique se dégrade, le mouvement de vente pourrait facilement entraîner les prix sous 70 dollars le baril" pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., a prévenu Edward Moya.

(c) AFP

Commenter Le pétrole WTI clôture en baisse de plus de 5%, banques et économie inquiètent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche, les investisseurs digèrent des indices é…

    Londres: Les cours du pétrole restaient en légère baisse mercredi malgré les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, l'attention des investisseurs se focalisant sur...

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite