Menu
A+ A A-

BP l'emporte face à des actionnaires remontés contre son recul sur le climat

cours du petroleLondres: Le géant britannique des hydrocarbures BP a remporté la majorité des votes lors de son assemblée générale jeudi, malgré une part notable d'actionnaires remontés contre sa décision de ralentir sa transition énergétique, ou son plan de rémunérations.
L'assemblée générale, qui se tenait à Londres, a été perturbée dès le début par des militants de l'ONG Fossil Free London interrompant à plusieurs reprises les discours du président du groupe Helge Lund et du directeur général Bernard Looney, pour manifester leur opposition à la stratégie de neutralité carbone de l'entreprise.

"2050 est bien trop loin, il faut agir maintenant", a lancé une militante au dirigeant, jugeant que les objectifs climat du groupe n'étaient "pas suffisants".

"Arrêtez de forer pour extraire des combustibles fossiles", a lancé un autre. La sécurité a fait sortir plusieurs militants, et l'assemblée générale poursuivait son cours jeudi après-midi.

Des fonds de pension parmi les plus importants au Royaume-Uni avaient de leur côté prévenu qu'ils allaient s'opposer à la reconduction du mandat de Helge Lund à l'issue de l'assemblée générale.

Au final, la tentative de trois fonds de pension de bloquer la réélection du président du CA a échoué, ne réunissant que 9,57% des votes.

Une autre résolution d'actionnaires proposée par l'organisation d'actionnaires activiste Follow This, qui aurait forcé BP à revoir ses plans de transition énergétique pour les rendre plus ambitieux, n'a récolté que 16,75% du total des votes.

Par ailleurs, près d'un actionnaire sur cinq, soit 18,05% des actionnaires, ont voté contre le plan de rémunération des dirigeants, malgré les bénéfices record du groupe, selon des résultats préliminaires du vote.


Le directeur général Bernard Looney s'est dit "ravi du soutien massif reçu avec les votes de ce jour".

Mark van Baal, fondateur de Follow This, a affirmé que le groupe "trompait les actionnaires" en présentant ses plans de transitions énergétiques comme en ligne avec les objectifs de l'accord de Paris.

BP avait annoncé en février, en marge de résultats record, qu'il comptait doper ses bénéfices d'ici 2030 en investissant davantage à la fois dans les énergies renouvelables mais aussi dans les hydrocarbures, ralentissant le rythme de sa transition énergétique.

⤵ "Sérieuses inquiétudes"

Greenpeace, qui louait un an plus tôt "le plus ambitieux des géants pétroliers" pour sa transition, avait alors fustigé des engagements "sapés par la pression des investisseurs et des gouvernements".

Parmi les fonds de pension qui voulaient voter contre la reconduction de M. Lund, le fonds de pension Nest avait affirmé que "si BP continue sur cette trajectoire, nous avons de sérieuses inquiétudes sur le fait qu'ils atteindront leur objectif de neutralité carbone et sur le succès à long terme de l'entreprise".

Le fonds appelait à des investissements "davantage dans les solutions à faible émission de carbone et les renouvelables, plutôt que dans de nouveaux sites pétroliers et gaziers".

Brunel, autre fonds de pension, avait indiqué lui aussi qu'il voterait contre la reconduction du président de BP.

Follow This estime qu'un "objectif de neutralité carbone pour 2050 est insuffisant", et demande au groupe d'aligner ses objectifs de réduction d'émissions pour 2030 sur ceux de l'accord de Paris - qui vise à limiter le réchauffement climatique en dessous de deux degrés et si possible à 1,5°C par rapport à la période 1850-1900.

"Nous reconnaissons que certains actionnaires et autres parties prenantes peuvent avoir des points de vue différents sur les décisions que nous prenons", avait reconnu le CA dans une réponse à cette résolution, précisant que le conseil d'administration "considère (sa stratégie climatique) globalement cohérente avec les objectifs de Paris".

Pendant la conférence, M. Looney a défendu la nouvelle stratégie en affirmant qu'il ne s'agissait pas de renouvelables ou hydrocarbures mais des deux en même temps.

(c) AFP

Commenter BP l'emporte face à des actionnaires remontés contre son recul sur le climat



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimestre

    mardi 07 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz en repli qui ont pesé sur les ventes, et d'un effet de comparaison défavorable.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    vendredi 17 mai 2024 à 13:10

    Le pétrole hésite, pris dans de forts vents contraires

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient vendredi, pris entre d'un côté une baisse de l'inflation américaine et des incendies menaçant l'offre canadienne...

    vendredi 17 mai 2024 à 10:50

    Totalénergies encourage ses actionnaires à soutenir Patrick …

    Paris: Le géant pétrolier Totalénergies encourage ses actionnaires à voter lors de l'assemblée générale, "afin de soutenir" la stratégie du groupe "face...

    jeudi 16 mai 2024 à 22:00

    Le pétrole en hausse après la diminution des stocks et des i…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, soutenus par le repli des stocks américains de brut, l'espoir d'un rebond...

    jeudi 16 mai 2024 à 12:15

    Le pétrole pris entre baisse des stocks et révision de crois…

    Londres: Le pétrole restait stable jeudi, pris entre repli de l'inflation et des stocks de brut aux Etats-Unis, et un tassement attendu...

    mercredi 15 mai 2024 à 21:25

    Le pétrole monte et poursuit son mouvement de balancer, aidé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse, mercredi, poursuivant leur mouvement de balancier observé depuis deux semaines, stimulés par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite