Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, entre resserrement du marché et craintes de récession

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole stagnaient encore vendredi, pris dans les vents contraires d'un marché qui devrait fortement se resserrer dans les mois à venir avec les coupes de production de pays exportateurs, et les craintes de récession côté consommateurs.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin prenait 0,22% à 86,28 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en mai, gagnait 0,24% à 82,36 dollars.

"Les discours alarmistes sur la récession" occupent à nouveau le devant de la scène, affirme Stephen Brennock, analyste chez PVM Energy.

Le Fonds monétaire international (FMI) avait légèrement révisé à la baisse sa prévision de croissance mondiale pour 2023 en début de semaine.

Dans les minutes de la dernière réunion monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) en mars, les économistes de l'institution ont aussi estimé que les récentes difficultés bancaires "pourraient mener à une légère récession" cette année aux États-Unis.

Le dernier rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), publié jeudi, s'est enfin "fait l'écho de ces perspectives difficiles", note M. Brennock, soulignant notamment "l'inflation élevée et le resserrement monétaire".

Mais l'alliance a paradoxalement maintenu ses prévisions en matière de demande, qui devrait augmenter de 2,3 millions de barils par jour en 2023 par rapport à l'année dernière pour atteindre 101,9 millions de barils en moyenne.


"L'OPEP s'attend à un marché fortement sous-approvisionné au second semestre 2023, mais réduit sa production à partir du mois de mai", soulignent les analystes de DNB, rappelant que huit membres du groupe de l'OPEP+ ont décider début avril d'amputer leur production de brut de plus d'un million de barils par jour dès mai, en plus des coupes déjà annoncées de la Russie.

Mais le déficit de brut se profilant ne semble pas suffisant pour soutenir les cours, insiste Han Tan d'Exinity, arguant que "les marchés doivent continuellement recevoir des signes que la demande mondiale reste résistante" pour compenser les craintes de récession.

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite, entre resserrement du marché et craintes de récession



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite