Menu
A+ A A-

Le pétrole, stable, s'appuie sur la faiblesse du dollar

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole se maintenaient encore jeudi, profitant d'un dollar plus faible mais restant freiné par les craintes autour de la croissance des Etats-Unis.
Vers 09H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin prenait 0,06% à 87,38 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en mai, gagnait 0,12% à 83,36 dollars.

Les prix ont été soutenus "par l'évolution des attentes et des prévisions du marché concernant (...) la politique monétaire de la Fed" (Réserve fédérale américaine), avance James Harte, analyste chez TickMill.

L'inflation a en effet fortement ralenti aux États-Unis 5% en mars sur un an, contre 6% en février sur un an), s'inscrivant à son plus bas niveau depuis presque deux ans selon les chiffres de l'indice des prix à la consommation (CPI).

Ces données font naître "des doutes quant à une éventuelle hausse des taux de la Fed le mois prochain" et renforcent l'idée que l'institution est "proche de la fin du cycle de hausse", affirme Fawad Razaqzada de City Index.

Cette perspective soutient les cours du pétrole, qui bénéficient d'un dollar plus faible. La dépréciation de la devise américaine encourage en effet les achats de pétrole, libellés en billet vert, les rendant plus attractifs pour les investisseurs utilisant d'autres devises.

"La possibilité d'une récession aux États-Unis dans le courant de l'année" n'est cependant pas encore écartée par les investisseurs, qui restent prudents, souligne James Harte.


"Si des signes de ralentissement de la croissance apparaissaient, les prix du pétrole en souffriraient probablement", poursuit-il.

Mardi, le Fonds monétaire international (FMI) avait légèrement révisé à la baisse sa prévision de croissance mondiale pour 2023.

La veille, les cours du pétrole avaient été stimulés par les commentaires de la secrétaire américaine à l'Energie Jennifer Granholm, qui a déclaré que les États-Unis souhaitaient bientôt ramener les réserves stratégiques de pétrole (SPR) aux niveaux d'avant la guerre d'Ukraine, selon la presse financière.

"Elle n'a pas précisé quand et si (les États-Unis) achèteraient à des niveaux différents de ceux qu'ils ont déjà signalés par le passé", à savoir si le brut tombait dans une fourchette comprise entre 67 et 72 dollars le baril, note Edward Moya, analyste chez Oanda.

Les SPR affichent actuellement leur niveau le plus bas depuis le début des années 1980.

(c) AFP

Commenter Le pétrole, stable, s'appuie sur la faiblesse du dollar



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite