Menu
A+ A A-

Le pétrole continue à monter, le blocage en Irak se prolonge et inquiète

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé jeudi, poussés par la détente de plus en plus prononcée sur les marchés financiers, mais aussi par le prolongement d'un blocage en Irak qui ampute l'offre de plusieurs millions de barils.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai s'est apprécié de 1,26%, pour clôturer à 79,27 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain de même échéance, il a lui pris 1,91%, à 74,37 dollars.

Avec le reflux de l'anxiété liée au secteur bancaire, "les perspectives économiques ont l'air un peu meilleures et cela a permis aux cours de refaire une partie de leurs pertes" depuis le début de la crise, a souligné, dans une note, Craig Erlam, analyste d'Oanda.

"Il n'y a pas vraiment eu de nouvelle aujourd'hui, mais les éléments porteurs qu'ont été, cette semaine, les stocks américains et la suspension (des exportations) au Kurdistan (Irakien) ont capté l'attention de tout le monde", a commenté John Kilduff, d'Again Capital.

Les réserves commerciales américaines de brut ont enregistré une baisse surprise de 7,5 millions de barils la semaine dernière, sous l'effet d'une montée en régime des raffineries et d'un ralentissement des importations.

Par ailleurs, les discussions se poursuivent à Bagdad entre les autorités Irakiennes et des représentants du gouvernement régional du Kurdistan Irakien sur le dossier des exportations de brut jusqu'au terminal turc de Ceyhan, interrompues depuis samedi.

Le gouvernement fédéral Irakien réclame que le transport du pétrole depuis l'Irak soit soumis au contrôle de l'entreprise pétrolière publique Somo (State Oil Marketing Organization), en vertu d'une décision rendue par un tribunal arbitral après presque dix ans de procédure.


Mais à ce stade, "les propositions des deux parties ont été rejetées", a indiqué au site d'information Iraq Oil Report un parlementaire du Parti démocratique du Kurdistan (PDK), sous couvert d'anonymat.

Les compagnies étrangères qui exploitent les gisements, principalement le norvégien DNO et les britanniques Gulf Keystone et Genel Energy, ont commencé à suspendre leurs opérations. Les capacités de stockage dans la région sont, en effet, très limitées.

En temps ordinaire, l'oléoduc qui relie Kirkouk à Ceyhan achemine environ 450.000 barils par jour. Le blocage a donc déjà privé le marché de plus de 3 millions de barils.

"J'imagine qu'ils vont finir par s'entendre, mais les jours passent et ce n'est toujours pas réglé", a expliqué John Kilduff. "S'ils ne parviennent pas à trouver une solution d'ici au week-end, cela va devenir un problème."

(c) AFP

Commenter Le pétrole continue à monter, le blocage en Irak se prolonge et inquiète



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 18 avril 2024 à 11:57

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite