Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie, le gaz européen sous les 40 euros le MWh

cours du petroleLondres: Après leur remontée de la veille à la faveur d'achats à bon compte, les prix du pétrole amorçaient mardi un nouveau repli, les récentes turbulences bancaires, les craintes de récession et les signes de résistance de l'offre russe continuant de peser. Côté gaz naturel, la référence européenne, le contrat à terme TTF négocié à Amsterdam, malgré une légère hausse, demeurait sous la barre des 40 euros le mégawattheure (MWh).
Peu avant 09h10, le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai se négociait à 73,17 dollars, en baisse de 0,85%, après avoir progressé la veille au soir de 1,12% à 73,79 dollars, non sans avoir frôlé en matinée le seuil symbolique des 70 dollars.

Leur équivalent américain des 159 litres de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en avril valait pour sa part 67,25 dollars, un prix en repli de 0,84%. La veille, il avait gagné 1,34% à 67,64 dollars après avoir cependant touché les 64,12 dollars, un nouveau plus bas depuis décembre 2021.

La chute des deux références mondiales du brut reprend après le sauvetage in extremis de Credit Suisse, racheté dimanche par le numéro un bancaire helvétique UBS. "Une relative stabilité dans le secteur bancaire après l'accord intervenu durant le week-end a aidé" à la reprise des cours de l'or noir, a toutefois indiqué à l'AFP John Kilduff, d'Again Capital.

Mais, pour Tamas Varga, analyste chez PVM Energy, "il serait absurde de croire que les turbulences financières sont le seul facteur à l'origine" de la baisse des prix du brut. "Le fait est que le marché mondial du pétrole est actuellement bien approvisionné, voire excédentaire", rappelle-t-il.

⤵ TTF en légère hausse

De plus, les perspectives de plus en plus palpables d'une récession aux États-Unis, selon Edward Moya, "conduisent à une destruction de la demande", constate l'analyste d'Oanda dans son commentaire. Lundi matin, la banque américaine Goldman Sachs a abandonné sa projection de 100 dollars le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. dans un an.

Les prix de l'or noir, "survendu", ont cependant repris une certaine vigueur en deuxième partie de journée "sur un rebond technique, motivé par des achats à bon compte", a résumé John Kilduff. Une hausse de courte durée, malgré le fait que les marchés boursiers se ressaisissent, soulagés par le rachat de Credit Suisse, et que le dollar s'affaiblisse.

Sur le marché du gaz naturel, le cours du contrat à terme néerlandais TTF se reprenait à peine de sa glissade de la veille, progressant de 0,19% tout en restant cependant au-dessous des 40 euros le MWh, à 39,40 euros le MWh. Au plus bas depuis juillet 2021, le TTF est freiné par une météo clémente et des niveaux de stockage élevés, selon les observateurs.

"Les stocks de gaz sont toujours proches des niveaux record de la saison et 20% au-dessus des niveaux normaux", ont rappelé les analystes de DNB. Depuis le début de l'année, le gaz naturel européen a chuté de plus de 47%, bien loin de son record historique atteint en mars 2022 à 345 euros le MWh, mais toujours à des niveaux élevés comparé aux années précédentes. En 2020, le TTF fluctuait autour des 15 euros le MWh.


(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie, le gaz européen sous les 40 euros le MWh



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    mercredi 28 février 2024 à 17:05

    🛢️ USA: les stocks hebdomadaires de pétrole brut augmentent …

    NYC / Stocks aux USA: Les réserves commerciales de pétrole brut ont augmenté plus que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite