Menu
A+ A A-

Turbulences bancaires et craintes de récession font plonger le pétrole de 5%

prix du pétroleLondres: Les cours du brut creusaient leurs pertes mercredi, dévissant de plus de 5%, les difficultés de Credit Suisse, après la faillite de Silicon Valley Bank, ayant ravivé les craintes de récession internationale.
Vers 15H45 GMT (16H45 à Paris), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai perdait 5,32%, à 73,33 dollars, après avoir chuté jusqu'à 73,26 dollars, son plus bas depuis décembre 2021.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en avril, cédait 5,57%, à 67,39 dollars, peu après avoir atteint 67,29 dollars, un prix plus vu depuis plus de 15 mois.

Les cours des deux références mondiales ont dégringolé d'environ 12% sur la semaine.

🇨🇭 Mercredi, les inquiétudes sur la situation des banques se cristallisaient autour des difficultés de Credit Suisse, alors que son premier actionnaire, la Saudi National Bank, a exclu toute montée au capital de la banque en difficulté. L'action de la banque était en chute libre mercredi.

🇪🇺 Dans le sillage de Credit Suisse, d'autres banques européennes comme BNP Paribas, Société Générale et Commerzbank chutaient en Bourse.

🇺🇸 Les répercussions de la faillite de la banque américaine Silicon Valley Bank (SVB) continuent "d'affecter les marchés financiers et celui du pétrole", affirment les analystes d'Energi Danmark, poussant les investisseurs à privilégier les valeurs refuges.
"Le marché craignant une récession et une baisse de la demande, les prix chutent" poursuivent-ils.
🇪🇺 "Ce qui a commencé comme une crise bancaire régionale aux États-Unis s'est soudainement transformé en une crise européenne", affirme à l'AFP Chris Beauchamp, analyste à IG.

"Les investisseurs en énergie établissent des parallèles directs avec les récessions antérieures provoquées par le secteur bancaire, en particulier la crise financière de 2008 qui a des résonances similaires au tumulte financier actuel, une période où le pétrole s'était effondré", avance Stephen Innes, analyste de SPI AM.

🛢️ En parallèle, les stocks commerciaux de pétrole brut aux États-Unis ont encore augmenté de 1,6 million de barils lors de la semaine achevée le 10 mars, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA). Il s'agit de leur dixième progression en onze semaines.


🇨🇳 Le pétrole avait entamé la séance européenne en progression, après "une avalanche de données macroéconomiques positives" en Chine, premier importateur mondial de brut, souligne Stephen Brennock, analyste de PVM Energy.

Les ventes au détail du pays, principal indicateur de la consommation des ménages, ont enregistré leur premier rebond depuis septembre, signe d'une reprise de l'activité depuis la levée des restrictions anti-Covid.

Les analystes de DNB soulignent aussi une augmentation de la production des raffineries chinoises en janvier et février, témoignant également d'une reprise de la demande de carburant.

Mardi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) avait révisé à la hausse la demande chinoise dans son rapport mensuel.

(c) Afp

Commenter Turbulences bancaires et craintes de récession font plonger le pétrole de 5%



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite