Menu
A+ A A-

La rémunération du patron de BP plus que doublée l'an dernier

cours du petroleLondres: La rémunération totale du directeur général du géant britannique des hydrocarbures BP a plus que doublé l'an dernier, à 10 millions de livres (11,1 millions de francs suisses), dans la foulée de la flambée des prix des hydrocarbures.
En 2021, la rémunération totale de Bernard Looney avait atteint 4,5 millions de livres. Si son salaire fixe et son bonus sont restés à peu près stables l'an dernier par rapport à l'année précédente, le montant qui lui a été attribué en actions pour 2022 dans le cadre d'un plan de performance a été multiplié par douze, à 6 millions de livres, selon le rapport annuel du groupe publié vendredi.

Comme l'ensemble des majors pétrolières, le résultat annuel 2022 de BP a été dopé par la hausse des cours des hydrocarbures, dans la foulée de la guerre en Ukraine. Ce résultat, publié début février, a été accompagné d'importantes distributions aux actionnaires. En outre, lors de la publication de son résultat, BP avait annoncé un ralentissement de sa transition énergétique, au grand dam des écologistes.

La sortie de ses comptes du groupe russe Rosneft, à cause de la guerre en Ukraine, a certes fait tomber le bénéfice net de BP dans le rouge, avec une perte de 2,5 milliards de dollars, mais son bénéfice hors éléments exceptionnels, indicateur privilégié par les marchés, a plus que doublé sur un an, à 27,7 milliards de dollars.

Les patrons de l'énergie empochent des "sommes énormes", tandis que "les familles ouvrent leurs factures d'énergie sans savoir comment elles vont joindre les deux bouts", a dénoncé Greenpeace UK dans un communiqué, appelant à taxer de façon adaptée les bénéfices des géants des hydrocarbures, au-delà notamment de la taxe de 35% sur les bénéfices énergétiques exceptionnels adoptée l'an dernier par le gouvernement britannique.

Les 6 millions de livres en actions de performance attribuées à M. Looney sont cependant plus faibles que les plus de 11 millions de livres évoquées fin février par le quotidien The Times, qui correspondaient au montant contractuel maximum.

BP indique n'avoir versé que 54% de ce maximum, invoquant un rendement pour les actionnaires plus faible que la plupart de ses concurrents du secteur, mais aussi le fait que le plan de performance avait été établi en 2020 en pleine pandémie, à un moment où le prix de l'action était plus faible.

L'action de BP était en baisse de 1,96%, à 546,10 pence, vendredi vers 11H00 GMT à la Bourse de Londres.


L'ex-patron de Shell, Ben van Beurden, a lui aussi vu sa rémunération flamber l'an dernier, à 9,7 millions de livres (11,4 M d'euros), soit 53% de plus qu'en 2021, selon des chiffres publiés jeudi. D'après l'agence britannique PA, ce montant pourrait encore être gonflé in fine à 21 millions par des primes ou bonus additionnels.

(c) AFP

Commenter La rémunération du patron de BP plus que doublée l'an dernier



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimestre

    mardi 07 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz en repli qui ont pesé sur les ventes, et d'un effet de comparaison défavorable.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite