Menu
A+ A A-

La rémunération du patron de BP plus que doublée l'an dernier

cours du petroleLondres: La rémunération totale du directeur général du géant britannique des hydrocarbures BP a plus que doublé l'an dernier, à 10 millions de livres (11,1 millions de francs suisses), dans la foulée de la flambée des prix des hydrocarbures.
En 2021, la rémunération totale de Bernard Looney avait atteint 4,5 millions de livres. Si son salaire fixe et son bonus sont restés à peu près stables l'an dernier par rapport à l'année précédente, le montant qui lui a été attribué en actions pour 2022 dans le cadre d'un plan de performance a été multiplié par douze, à 6 millions de livres, selon le rapport annuel du groupe publié vendredi.

Comme l'ensemble des majors pétrolières, le résultat annuel 2022 de BP a été dopé par la hausse des cours des hydrocarbures, dans la foulée de la guerre en Ukraine. Ce résultat, publié début février, a été accompagné d'importantes distributions aux actionnaires. En outre, lors de la publication de son résultat, BP avait annoncé un ralentissement de sa transition énergétique, au grand dam des écologistes.

La sortie de ses comptes du groupe russe Rosneft, à cause de la guerre en Ukraine, a certes fait tomber le bénéfice net de BP dans le rouge, avec une perte de 2,5 milliards de dollars, mais son bénéfice hors éléments exceptionnels, indicateur privilégié par les marchés, a plus que doublé sur un an, à 27,7 milliards de dollars.

Les patrons de l'énergie empochent des "sommes énormes", tandis que "les familles ouvrent leurs factures d'énergie sans savoir comment elles vont joindre les deux bouts", a dénoncé Greenpeace UK dans un communiqué, appelant à taxer de façon adaptée les bénéfices des géants des hydrocarbures, au-delà notamment de la taxe de 35% sur les bénéfices énergétiques exceptionnels adoptée l'an dernier par le gouvernement britannique.

Les 6 millions de livres en actions de performance attribuées à M. Looney sont cependant plus faibles que les plus de 11 millions de livres évoquées fin février par le quotidien The Times, qui correspondaient au montant contractuel maximum.

BP indique n'avoir versé que 54% de ce maximum, invoquant un rendement pour les actionnaires plus faible que la plupart de ses concurrents du secteur, mais aussi le fait que le plan de performance avait été établi en 2020 en pleine pandémie, à un moment où le prix de l'action était plus faible.

L'action de BP était en baisse de 1,96%, à 546,10 pence, vendredi vers 11H00 GMT à la Bourse de Londres.


L'ex-patron de Shell, Ben van Beurden, a lui aussi vu sa rémunération flamber l'an dernier, à 9,7 millions de livres (11,4 M d'euros), soit 53% de plus qu'en 2021, selon des chiffres publiés jeudi. D'après l'agence britannique PA, ce montant pourrait encore être gonflé in fine à 21 millions par des primes ou bonus additionnels.

(c) AFP

Commenter La rémunération du patron de BP plus que doublée l'an dernier



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    Le fonds activiste Bluebell appelle BP à freiner dans les énergies vertes

    lundi 29 janvier 2024

    Londres: Le fonds activiste basé à Londres Bluebell appelle le géant britannique des hydrocarbures BP à revoir à la baisse des ambitions jugées "irrationnelles" sur les énergies propres, à quelques jours de la publication de ses résultats annuels.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite