Menu
A+ A A-

Le pétrole stable avant l'emploi et les stocks américains, le gaz remonte

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole évoluent sans direction claire mercredi, avant la publication de chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis qui pourraient conforter les anticipations d'une nouvelle hausse de taux de la Fed.
Vers 10H15 GMT (11H15 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai prenait 0,07%, à 83,35 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en avril, cédait 0,12%, à 77,49 dollars.

🇺🇸 "Tous les regards sont tournés vers le rapport sur l'emploi" vendredi aux États-Unis, avance Stephen Brennock, de PVM Energy, selon qui "un chiffre robuste entérinera une forte hausse des taux d'intérêt dans le courant du mois".

La veille, les commentaires de Jerome Powell, le patron de la banque centrale américaine (Fed) suggérant une nouvelle accélération du rythme des hausses de taux, avaient largement pesé sur les prix du brut.

Une politique monétaire plus stricte pourrait peser sur la première économie mondiale en renchérissant le coût du crédit pour les ménages et les entreprises, et pesant sur l'activité et la consommation d'or noir.

🛢️ Le marché attend aussi la publication hebdomadaire de l'état des stocks américains par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) pour la semaine achevée le 3 mars.
🔥 Côté gaz naturel, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, s'échangeait sous la barre des 45 euros le mégawattheure (MWh), à 44,80 euros.


Après être tombé lundi à un nouveau plus bas depuis près de 18 mois à 41,39 euros, le marché européen du gaz a connu "un modeste ajustement à la hausse ces deux derniers jours", expliquent les analystes d'Energi Danmark.

Les prix sont en petite remontée en raison "de signes indiquant que la vague de froid sur le continent durera un peu plus longtemps que prévu", poursuivent-ils, ce qui devrait soutenir la demande de gaz pour le chauffage.

Mardi, le New York Times a affirmé sur la base d'informations consultées par le renseignement américain, qu'un "groupe pro-ukrainien" serait à l'origine du sabotage l'année dernière des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, mais sans implication du président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Kiev a démenti mercredi toute implication. "Cela ne vient pas de notre action", a affirmé mercredi le ministre ukrainien de la Défense Oleksiï Reznikov.

Fin septembre, quatre énormes fuites de gaz précédées d'explosions sous-marines avaient été détectées sur les gazoducs reliant la Russie à l'Allemagne, toutes dans les eaux internationales.

Les gazoducs Nord Stream ont été au coeur de tensions géopolitiques en 2022. Fin août, le prix du gaz naturel européen avait été propulsé à des niveaux extrêmes par les perspectives d'une interruption des livraisons en provenance de Russie en représailles présumées contre les sanctions occidentales. Il avait alors frôlé son record historique.

Depuis ce pic, le TTF a dégringolé de plus de 86%, le Vieux Continent profitant d'un hiver globalement plus chaud que la normale et de niveaux de stocks plus élevés.
(c) AFP

Commenter Le pétrole stable avant l'emploi et les stocks américains, le gaz remonte



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite