Menu
A+ A A-

Le pétrole sonné par la perspective de taux encore plus élevés aux Etats-Unis

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en forte baisse mardi après des commentaires du patron de la banque centrale américaine (Fed) suggérant une nouvelle accélération du rythme des hausses de taux, ce qui pourrait peser sur la demande d'or noir.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai a perdu 2,89 dollars, soit 3,4%, pour finir à 83,29 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, pour livraison en avril, a lâché 2,88 dollars, ou 3,6%, pour clôturer à 77,58 dollars.

L'économie américaine reste en surchauffe et, pour lutter contre l'inflation, le principal taux directeur de la Fed pourrait continuer son ascension au-delà du niveau auquel les responsables de la Fed le voyaient s'arrêter, a prévenu mardi Jerome Powell.

Et les taux pourraient rester élevés "pendant un certain temps", a-t-il ajouté.

Ces déclarations ont fortement agité les marchés financiers.

L'hypothèse d'une nouvelle hausse d'un demi-point (soit 50 points de base) lors de la prochaine réunion de l'institution, le 22 mars, est devenue dominante.

Le dollar a dans la foulée bondi, "ce qui fait bien évidemment pression sur les cours du brut", a rappelé John Kilduff, d'Again Capital: cela rend plus chers les barils libellés dans la devise américaine pour les investisseurs munis d'autres devises.


Surtout, une hausse des taux pourrait peser sur la première économie mondiale en renchérissant le coût du crédit pour les ménages et les entreprises, pesant sur l'activité et, in fine, la consommation d'or noir.

Une perspective qui assombrit les prévisions des investisseurs, "juste au moment où le marché commence à se préparer pour la saison des grands déplacements en voiture pendant l'été", remarque John Kilduff.

Des données montrant que les exportations et les importations de la Chine ont dévissé sur un an en janvier-février cumulés, de respectivement 6,8% et et 10,2%, ont aussi pu peser sur les cours, ont relevé les analystes de Commerzbank dans une note.

Toutefois, nuancent-ils, la demande devrait accélérer rapidement cette année dans ce pays avec la levée des restrictions sanitaires et le retour des trajets en voitures et avions.

"Les discussions constructives entre l'Iran et l'AIEA ont également" pesé sur les cours, note Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

Car une issue positive des discussions sur le nucléaire Iranien pourraient entraîner la levée d'une partie des sanctions américaines contre l'Iran et pourrait permettre le retour de ce pays à une pleine capacité d'exportation sur le marché du pétrole.

Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), Rafael Grossi, a indiqué à son retour d'un voyage à Téhéran ce week-end que la République islamique avait accepté de rebrancher les caméras de surveillance sur plusieurs sites nucléaires.

(c) AFP

Commenter Le pétrole sonné par la perspective de taux encore plus élevés aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Le pétrole pourrait dépasser les 100$ le baril en 2024 selon Goldman Sachs

    Le lundi 25 mars 2024

    Prévision des prix: Dans le sillage des baisses de taux d'intérêt annoncées par les banques centrales, des risques géopolitiques et de perturbations sur l'offre et la demande pétrolière, Goldman Sachs envisage une escalade du prix du pétrole au dessus de la barre symbolique des 100 dollars le baril cette année.

    Lire la suite

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite