Menu
A+ A A-

Deutsche Bank : financements réduits dans le charbon, pas dans l'hydrocarbure

cours du petroleFrancfort: Le géant bancaire allemand Deutsche Bank a restreint jeudi ses critères pour financer le secteur du charbon, mais sans modifier ceux visant les industries pétrolières et gazières, suscitant les critiques de militants environnementaux.
La banque a indiqué qu'elle ne prendrait plus de nouveaux clients parmi les entreprises qui génèrent plus de 30% de leurs recettes à partir du charbon, contre un plafond de 50% auparavant, et qui ne disposent pas d'un "plan de diversification" pour sortir de la dépendance de cette source d'énergie fossile.

Les clients existants sont tenus de présenter ces plans d'ici 2025, tandis que ces plans doivent déjà exister pour les nouveaux clients comme condition préalable à tout prêt.

La banque a par ailleurs annoncé qu'elle "prévoyait de mettre à jour sa politique pétrolière et gazière", mais sans donner de délai.

Plusieurs ONG environnementales ont dénoncé des lacunes dans les nouvelles directives de Deutsche Bank: celles-ci "arrivent trop tard et sont insuffisantes", selon Regine Richter, de l'association Urgewald

Cette nouvelle politique du charbon "n'exclut pas catégoriquement les entreprises en expansion dans le secteur du charbon", ce qui devrait "être une priorité absolue pour une institution financière de nos jours", selon un communiqué de l'ONG.

Cela signifie que Deutsche Bank "continuera à être en mesure de financer des sociétés charbonnières en expansion comme Adani ou Glencore pendant des années", a-t-elle dénoncé.

Le tout est "décevant en 2023, alors que tout le monde peut ressentir l'impact du chaos climatique qui se profile".


"Le pétrole et le gaz sont une omission flagrante, en particulier à la lumière des millions de financements fournis aux entreprises de combustibles fossiles comme le Français Total et l'Allemand RWE", relève Kate Cahoon, de l'ONG 350.org en Allemagne.

Deutsche Bank affirme avoir réduit l'an dernier ses financements dans le pétrole et le gaz de plus de 20%, ce qui a à voir avec son retrait des affaires en Russie à la suite de la guerre lancée contre l'Ukraine, et d'environ 18% dans le charbon.

En février un groupe d'investisseurs a demandé à cinq des plus grandes banques européennes, dont Deutsche Bank et trois françaises, de "cesser de financer directement de nouveaux gisements de pétrole et de gaz d'ici la fin de cette année", selon l'ONG ShareAction.

La banque HSBC a annoncé fin décembre qu'elle allait cesser de financer les nouveaux gisements de pétrole et gaz, faisant de ce groupe "la plus grande banque mondiale" à prendre ce type de décision, selon l'ONG

(c) AFP

Commenter Deutsche Bank : financements réduits dans le charbon, pas dans l'hydrocarbure



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite