Menu
A+ A A-

Le pétrole se replie, cherche des signaux de la demande

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés lundi, mal orientés par un indicateur américain avancé qui nourrit les interrogations sur la demande d'or noir, dans un marché hésitant.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a cédé 0,85%, pour clôturer à 82,45 dollars.

Quand au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également avec échéance en avril, il a abandonné 0,83% à 75,68 dollars.

"La semaine dernière, on s'inquiétait de voir l'économie trop vigoureuse, et aujourd'hui, on craint qu'elle ne soit trop molle. Le marché n'arrive pas à se décider", a commenté Phil Flynn, de Price Futures Group.

🇺🇸 Ce revirement a été, pour partie, occasionné par un indicateur, les commandes de biens durables aux États-Unis, qui ont enregistré une baisse de 4,5% sur un mois en janvier, contre une hausse de 5,1% en décembre.

"Le marché est tiraillé entre la préoccupation liée aux hausses de taux aux États-Unis", qui pourraient ralentir la consommation d'hydrocarbures, "et l'espoir d'un rebond énergique de la demande chinoise", ont observé dans une note les analystes d'Eurasia Group.

Aux États-Unis, où les stocks commerciaux de brut restent sur sept semaines consécutives d'augmentation, les opérateurs s'inquiètent du faible appétit de l'économie américaine pour les produits raffinés.

"Il va falloir attendre que les raffineries reprennent du service" après la traditionnelle période de maintenance du mois de février pour jauger la demande et "voir le marché prendre une direction claire", selon Phil Flynn.


Plusieurs indicateurs d'activité PMI attendus cette semaine, notamment en Chine et aux États-Unis, devraient donner une première idée de la trajectoire de plusieurs économies en février.

Les traders ont été peu sensibles à l'annonce samedi du pétrolier polonais PKN Orlen, qui a fait état de l'arrêt des livraisons de pétrole russe par l'oléoduc Droujba.

Les analystes de Bank of America ont revu leur prévision de prix pour le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. sur l'année 2023 à 88 dollars en moyenne contre 100 jusqu'ici, mentionnant un "démarrage de l'année plus poussif que prévu".

"En l'absence de signaux clairs de tension entre l'offre et la demande, que l'on ne devrait pas voir avant le deuxième trimestre, le sentiment de marché va probablement perdurer", prédisent les analystes d'Eurasia Group.

(c) AFP

Commenter Le pétrole se replie, cherche des signaux de la demande



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite