Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole montent alors que la production russe inquiète

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont poursuivi leur hausse vendredi, poussés par des craintes concernant l'offre de brut venant de Russie au moment du premier anniversaire de l'invasion de l'Ukraine.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a gagné 1,15% à 83,16 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, a avancé de 1,23% à 76,32 dollars.

"On est un peu inquiet de ce qui se passe en Russie et de leur politique de production", a indiqué John Kilduff d'Again Capital. "Le premier anniversaire de la guerre en Ukraine nous remet à l'esprit les risques de rupture d'approvisionnement", a-t-il rappelé.

Les deux références mondiales du brut profitent encore d'un élan amorcé jeudi, à la suite d'informations diffusées par la presse financière selon lesquelles la Russie réduira les exportations de pétrole de ses ports occidentaux de 25% par mois en mars par rapport à février.

Ces affirmations n'ont toutefois pas été confirmées par le ministère russe de l'Energie.

"Les ports occidentaux de Primorsk, Ust-Luga et Novorossiisk exportent environ 2,5 millions de barils par jour de brut", assurent les analystes de CBA. Une réduction de 25% impliquerait "une réduction des exportations de 625.000 barils par jour, soit 0,6% de l'offre mondiale de pétrole".

Cette contraction dépasserait ainsi celle annoncée par le vice-Premier ministre russe chargé de l'Energie, Alexandre Novak, plus tôt en février, de 500.000 barils par jour.


Pour John Kilduff, moins qu'une réduction volontaire, la production russe pourrait être empêchée "par des difficultés à maintenir le système de production avec notamment des manques de pièces détachées".

Ces réductions sont "la réponse de la Russie aux sanctions occidentales", font valoir pour leur part les analystes de CBA.

L'Union européenne (UE) a interdit depuis le 5 décembre dernier l'importation de pétrole brut par voie maritime en provenance de Russie.

Cet embargo s'est étendu le 5 février dernier aux produits pétroliers raffinés russes. Avant le début de la guerre en Ukraine, plus de la moitié des importations de diesel de l'UE provenaient de Russie.

Quelque 821 millions de barils de brut ont été exportés de Russie depuis le début de la guerre, pour une valeur estimée à 64,7 milliards de dollars, selon un rapport de l'ONG Global Witness publié vendredi.

(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole montent alors que la production russe inquiète



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite