Menu
A+ A A-

Le pétrole en léger recul digère encore le bond des stocks américains

cours du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement reculé jeudi, digérant encore l'afflux massif de stocks de brut aux Etats-Unis et malgré la révision à la hausse des projections de la consommation mondiale de brut par les principales agences de l'énergie.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a perdu 0,28% à 85,14 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mars, s'est replié de 0,12% à 78,49 dollars.

"Bien que le rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoie une demande croissante de pétrole en 2023 (...), cela n'a pas suffi à effacer l'importante accumulation de brut signalée" mercredi aux États-Unis, ont expliqué les analystes d'Energi Danmark.

"Un gonflement des stocks commerciaux de brut de 16 millions de barils la semaine dernière, c'est baissier pour le marché, c'est incontournable !", a commenté Andrew Lebow de Commodity research Group.

Selon lui, le marché restait "prisonnier de la marge d'échanges entre 75 dollars et 85 dollars" pour le baril texan "en attendant d'en savoir plus sur la Russie, la demande chinoise, ou encore sur le tonus de l'économie mondiale", a ajouté l'analyste. "Il y a beaucoup d'incertitude, on est dans une phase d'attente", a encore estimé M. Lebow.

La demande de pétrole dans le monde devrait pourtant augmenter en 2023 à un niveau record avec la réouverture de la Chine et l'appétit de kérosène avec la reprise du trafic aérien, selon un rapport de l'AIE publié mercredi.

Cette prévision s'aligne sur celle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui tablait mardi sur une croissance sur un an de 2,32 millions de barils par jour à 101,87 millions mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains., soit une augmentation de son estimation comparé au rapport de janvier.


Mais même si les principales agences de l'énergie ont revu à la hausse leurs prévisions pour la consommation de brut, les craintes de récession et le ralentissement économique planent toujours sur de nombreux pays consommateurs.

L'an dernier, les économies avancées ont représenté environ 46% de la demande mondiale de pétrole, selon les analystes de CBA. Or ils prévoient que les cycles de resserrement monétaire pour lutter contre l'inflation devraient durer jusqu'à la mi-2023.

Ainsi, "la demande de pétrole devrait donc rester sous pression au cours des six prochains mois" avant de remonter, affirment-t-ils.

🇺🇸 Enfin, aux États-Unis l'indice d'activité manufacturière de la région industrielle de Philadelphie s'est contracté pour le sixième mois d'affilée, au plus bas depuis mai 2020.

"Usuellement, quand un rapport sur l'industrie manufacturière est décevant, c'est négatif pour le marché du pétrole car cela signifie moins de demande de gazole pour les livraisons", a expliqué Andrew Lebow.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en léger recul digère encore le bond des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    Pétrole: la Russie annonce une coupe de sa production de 471…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    jeudi 29 février 2024 à 08:55

    Technip Energies: résultats marqués par la sortie de Russie

    Paris: Le groupe d'ingénierie et services Technip Energies a annoncé jeudi des ventes et un bénéfice en légère baisse malgré des commandes...

    mercredi 28 février 2024 à 21:25

    Le pétrole en très léger repli après les stocks américains

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont très légèrement baissé mercredi après une augmentation des stocks de brut aux Etats-Unis plus...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite