Menu
A+ A A-

Analyse du marché pétrolier en janvier 2023 : impact sur le prix du mazout de chauffage

PétroleBruxelles: Le marché pétrolier a été affecté par une horde de facteurs extérieurs au cours de l’année 2022.

Un an après l’invasion de l’Ukraine par la Russie, au moment où la Chine commence à se rouvrir au tourisme après 3 ans de repli, quand les embargos européens sur le pétrole brut et les produits raffinés russes se diversifient et s’intensifient, plusieurs mois après les décisions des pays de l’OPEP de réduire leur production, l’année 2023 s’entame sur un air de déjà-vu. 

⤵ Analyse des fluctuations

Le marché pétrolier a achevé l’année 2022 sur un prix qui n’était finalement pas complètement disproportionné par rapport au prix qui a pu être observé en fin 2021.

L’année 2023 s’entame, quant à elle, sur une hausse de prix du mazout de chauffage déjà apparente en décembre 2022. Bien que les prix sur le mois de janvier n’aient pas fluctué de façon significative, l’on a pu relever quelques pics non négligeables.

Le prix de mazout de chauffage au 6 janvier par exemple, était de 0,9881€/litre, déjà plus élevé que le prix affiché de 0,9680€/litre au 9 décembre 2022. Cette valeur basse s’est suivie d’une hausse lente mais soutenue sur les semaines suivantes culminant à 1,1193€/litre le 25 janvier.

Ces valeurs sont déjà bien plus élevées que les prix observés il y’a un an soit 0,7635€/litre au 6 janvier 2022 et 0,8518€/litre au 25 janvier 2022.

🇧🇪 Évolution du prix du mazout : Janvier 2023

Prix du mazout en Belgique - Janvier 2023

Les prix du mazout de chauffage qui sont aujourd’hui pratiqués en Belgique révèlent un contexte qui reste tendu malgré les accalmies sur plusieurs aspects. En effet, la fin de l’année 2022 a été marquée par plusieurs événements qui devraient conduire à une relative stabilisation du marché pétrolier, et, par ricochet, des prix du mazout de chauffage.

🇨🇳 C’est le cas de la réouverture des frontières de la Chine après trois ans et de la fin de la quarantaine imposée au visiteurs étrangers. Ceci devrait permettre que la demande chinoise reparte à la hausse, ayant un effet positif sur le niveau de demande global.

🇷🇺 Cependant, ceci est à prendre avec mesure car, la Russie n’a toujours pas décidé officiellement de revenir sur les décisions qu’elle a prises afin de contrer les sanctions infligées par l’Union européenne.

🇪🇺 Sur ce point d’ailleurs, l’Union européenne semble préparer une nouvelle vague de sanctions contre la Russie. Celles-ci devraient avoir un impact direct sur le coût du diesel et du mazout de chauffage.

Toutefois, les économistes ne semblent pas s’alarmer face à ces changements à venir. En tout état de cause, il convient de rester vigilants et continuer de relever les changements liés au contexte géopolitique mondial et aux mesures mises en œuvre par les États afin de limiter le réchauffement climatique.


⤵ Prévisions

Nous l’avons souvent répété ; il est difficile de se prononcer sur l’évolution du marché pétrolier au cours des semaines ou mois à venir.

Néanmoins, en se basant sur des facteurs antérieurs ou des éléments de contexte donnant des indications sur des événements majeurs susceptibles de peser sur le marché, il est possible de se faire une idée. Les analystes estiment par exemple, que les sanctions européennes sur le pétrole russe ne devraient avoir que des conséquences limitées.

Cela conduirait à une faible augmentation des prix du pétrole au cours du premier semestre 2023. La situation devrait s’inverser au second semestre où il est probable que l’augmentation des prix soit plus palpable.

Pour l’heure, le mois de février offre une baisse des coûts qui est allée jusqu’à 0,8930€/litre le 8 du mois.

Le suivi de l’évolution se poursuivra bien entendu sur les prochaines semaines.



Commenter Analyse du marché pétrolier en janvier 2023 : impact sur le prix du mazout de chauffage



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite