Menu
A+ A A-

Le pétrole recule légèrement après la hausse des stocks aux Etats-Unis

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole reculaient légèrement jeudi malgré la révision à la hausse des projections de la consommation mondiale de brut par les principales agences de l'énergie, le marché faisant face à un afflux de stock aux Etats-Unis.
Vers 10H45 GMT (11H45 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril perdait 0,21% à 85,21 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en mars, reculait de 0,18% à 78,45 dollars.

🇺🇸 "Bien que le rapport mensuel de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoie une demande croissante de pétrole en 2023 (...), cela n'a pas suffi à effacer l'importante accumulation de brut signalée" mercredi aux États-Unis, expliquent les analystes d'Energi Damnark.

La demande de pétrole dans le monde devrait en effet augmenter en 2023 à un niveau record avec la réouverture de la Chine et l'appétit de kérosène avec la reprise du trafic aérien, selon un rapport de l'AIE publié mercredi.

Cette prévision s'aligne avec celle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui tablait mardi table sur une croissance sur un an de 2,32 millions de barils par jour à 101,87 millions mb/j MBJ Abréviation de Million(s) de Barils (de pétrole brut) par Jour, sachant qu'un baril équivaut environ à 159 litres soit 42 gallons américains., soit une augmentation de son estimation comparé au rapport de janvier.

Mais les investisseurs ont eu "beaucoup de choses à assimiler", rappelle Craig Erlam, d'Oanda, notamment une nouvelle hausse massive des stocks de brut américains (+16,3 millions de barils) la semaine dernière, selon le rapport de l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA).

Cette hausse surprise est intervenue peu après l'annonce de la vente prochaine de 26 millions de barils tirés des réserves stratégiques américaine (SPR).


A cela s'ajoutent les "perspectives mondiales incertaines dans un contexte de resserrement monétaire continu", poursuit M. Erlam.

Car même si les principales agences de l'énergie ont revu à la hausse leurs projections de la consommation de brut, les craintes de récession et le ralentissement économique planent toujours sur de nombreux pays consommateurs.

L'an dernier, les économies avancées ont représenté environ 46% de la demande mondiale de pétrole, selon les analystes de CBA. Or, ils prévoient que les cycles de resserrement monétaire pour lutter contre l'inflation dans devrait durer jusqu'à la mi-2023.

Ainsi, "la demande de pétrole devrait donc rester sous pression au cours des six prochains mois" avant de remonter, affirment-t-ils.

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule légèrement après la hausse des stocks aux Etats-Unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    lundi 15 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants augmentent de nouveau pour les va…

    Carburants: Les prix des carburants repartaient à la hausse pour cette première semaine de départ en vacances. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture...

    lundi 15 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole stable avant des remarques de dirigeants de la Fe…

    Londres: Les prix du pétrole sont quasiment stables lundi, avant plusieurs prises de parole de dirigeants de la Réserve fédérale (Fed) américaine...

    lundi 15 juillet 2024 à 08:00

    🚗 Moteurs à essence : défenseurs du pouvoir d’achat

    Analyse: Découvrez comment les innovations des producteurs et les investissements dans les voitures à moteurs ont amélioré le pouvoir d'achat.Entre améliorations à...

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril ?

    Le vendredi 24 mai 2024

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et se réuniront le 2 juin pour discuter de leur politique commune de production de pétrole.

    Lire la suite