Menu
A+ A A-

Le pétrole s'affaisse, contrarié par l'afflux de barils tirés des réserves américaines

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fléchi mardi, après l'annonce d'une nouvelle ponction obligatoire dans les réserves stratégiques américaines de brut, qui va déverser des millions de barils sur le marché aux États-Unis malgré une demande faible.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en avril, a cédé 1,18%, pour clôturer à 85,58 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en mars, a lui reculé de 1,34%, à 79,06 dollars.

Le gouvernement américain a indiqué lundi qu'il allait mettre en vente 26 millions de barils provenant des réserves stratégiques (SPR), pour se mettre en conformité avec une loi votée au Congrès il y a près de dix ans.

"Cela va déséquilibrer le rapport entre offre et demande de 250.000 barils par jour sur trois mois", à partir du 1er avril et jusqu'à fin juin. "C'est énorme", a réagi Eli Rubin, d'EBW Analytics Group.

La nouvelle a été d'autant plus mal reçue que le marché américain souffre actuellement d'une demande molle, laquelle a entraîné, ces dernières semaines, une hausse des stocks, tant de brut que de produits raffinés, phénomène rare en plein hiver.

Selon plusieurs médias américains, le gouvernement du président américain Joe Biden souhaitait empêcher cette nouvelle utilisation des réserves stratégiques.


Il avait précédemment essuyé des critiques de l'opposition républicaine pour avoir puisé près de 250 millions de barils de septembre 2021 à janvier 2023 pour tenter de calmer les cours.

Pour Eli Rubin, ce nouveau tirage sur les SPR est davantage lié à un blocage politique plutôt qu'aux orientations du gouvernement.

Seul le Congrès pouvait, en effet, annuler la ponction, mais n'a pas réussi à s'entendre sur la mesure, les républicains contrôlant désormais la Chambre des représentants, souligne l'analyste.

A la perspective de millions de barils abreuvant un marché en panne de demande s'est ajoutée la prévision de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), qui s'attend à ce que la production de pétrole et de gaz de schiste aux États-Unis atteigne un record absolu en mars.

Pour couronner le tout, l'indice des prix CPI est ressorti plus élevé que prévu en janvier, montrant que l'inflation élevée n'a pas dit son dernier mot aux États-Unis.

Cela "pourrait forcer la Fed (banque centrale américaine) à rester à l'offensive en remontant ses taux", ce qui pèserait sur l'économie, et la demande de pétrole, a commenté Edward Moya, d'Oanda.

Ces éléments ont relégué au second plan le relèvement de l'estimation de demande de pétrole pour 2023 de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), qui l'a revue en hausse de 100.000 barils par jour.

(c) AFP

Commenter Le pétrole s'affaisse, contrarié par l'afflux de barils tirés des réserves américaines



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    jeudi 13 juin 2024 à 14:52

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 202…

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole...

    jeudi 13 juin 2024 à 13:20

    Le pétrole plombé par les stocks et les annonces de la Fed

    Londres: Les prix du pétrole reculent jeudi dans la foulée de réserves de brut américaines plus importantes que prévues et d'annonces de...

    mercredi 12 juin 2024 à 21:20

    Le pétrole arrache une nouvelle hausse, malgré les stocks et…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont parvenus à rester en hausse, mercredi, malgré un bond inattendu des stocks américains et...

    mercredi 12 juin 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse surprise des stocks de pétrole brut (+3,7 mil…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks commerciaux de pétrole brut ont sensiblement augmenté durant la semaine achevée le 7 juin, selon...

    mercredi 12 juin 2024 à 12:25

    Le pétrole monte avant la Fed, aidé par les stocks américain…

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient en petite hausse mercredi, poussés par de premières données hebdomadaires sur les stocks américains, en attendant...

    mardi 11 juin 2024 à 22:10

    Le pétrole reste à la hausse, mais s'essouffle

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré leur quatrième séance positive en cinq journées de cotation, mais l'élan de l'or...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    🇺🇸 USA: enquête sur soupçons d'entente sur les prix du pétrole réclamée

    Le jeudi 30 mai 2024

    Washington: Plus d'une vingtaine de sénateurs démocrates du Congrès des Etats-Unis ont demandé jeudi au ministère de la Justice d'enquêter sur des soupçons d'entente sur les prix dans l'industrie pétrolière et gazière aux Etats-Unis.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite