Menu
A+ A A-

Le pétrole avance, toujours soutenu par la baisse annoncée de la production russe

cours de cloture du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi, toujours stimulés par l'annonce d'une baisse de la production russe à partir de mars, qui a raffermi un marché toujours préoccupé par la demande occidentale.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en avril a gagné 0,25%, pour clôturer à 86,61 dollars.

Quand au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en mars, il a pris 0,52%, à 80,14 dollars.

🇷🇺 Pour Matt Smith, analyste de Kpler, les opérateurs continuent de digérer la perspective d'une réduction de production, à partir de mars, de 500.000 barils par jour par la Russie, annoncée vendredi.

Une fois intégrée la nouvelle, "les implications à plus long terme dépendront d'à quel point les baisses vont se traduire par une contraction des exportations, sur un marché déjà tendu", ont commenté, dans une note, les analystes d'Eurasia Group.

Ils rappellent que les exportations russes par voie maritime ont reculé, sur les quatre dernières semaines, de 200.000 barils par jour, soit plus de 5%.

Pour Michael Lynch, de Strategic Energy & Economic Research, la Russie devrait réduire l'utilisation de ses raffineries, faute de demande suffisante pour les produits pétroliers, dont l'Europe était jusqu'ici l'un de ses clients les plus importants.


Cela pourrait contribuer à soutenir les prix des produits raffinés, actuellement déprimés par la faible demande aux États-Unis et en Europe, consécutive à un hiver clément.

L'effet de la réduction russe a d'autant plus porté que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+ ont immédiatement signifié leur intention de ne pas compenser les quantités russes manquantes.

A ce développement, s'est ajouté la prévision d'une accélération de la demande de kérosène, liée à la reprise du transport aérien, désormais proche de son niveau de 2019, avant la pandémie de coronavirus, selon Edward Moya, d'Oanda.

⛽️  Lundi, les cours du kérosène, de l'essence et du gazole américains sont tous sortis de la torpeur qui les frappait depuis le début de l'année.

🇨🇳 Redevenu vigoureux, l'or noir attend des signes concrets de la reprise chinoise.

Les analystes d'Eurasia Group annoncent une baisse des exportations chinoises d'essence et de kérosène en février, ce qui montrerait que la consommation intérieure de produits raffinés redémarre.

Grâce à cette résurgence chinoise, "on pourrait gagner 5 à 10 dollars le baril" de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie., anticipe Michael Lynch.

(c) AFP

Commenter Le pétrole avance, toujours soutenu par la baisse annoncée de la production russe



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite