Menu
A+ A A-

BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé aux hydrocarbures

BPLondres: Le géant des hydrocarbures britannique BP a annoncé mardi un résultat annuel dopé par les cours des hydrocarbures, accompagné d'importantes distributions à ses actionnaires, et ralentit le rythme de sa transition énergétique, au grand dam des écologistes.
BP voit son bénéfice hors éléments exceptionnels, indicateur le plus suivi par les marchés, plus que doubler sur un an à 27,7 milliards de dollars, un record absolu, dans la foulée de la hausse des prix du pétrole et du gaz tirés notamment par la guerre en Ukraine.

Les investisseurs ont applaudi: BP grimpait de 5,61% à 505,20 pence à la Bourse de Londres peu avant 12H00 GMT.

Ce résultat publié peu après celui de Shell, qui a annoncé la semaine dernière le bénéfice le plus élevé de son histoire en 2022, à 42,3 milliards de dollars, et les chiffres spectaculaires de ses rivaux américains ExxonMobil et Chevron, attise les appels à une taxation plus importante en pleine crise du coût de la vie.

Mais le conflit en Ukraine a aussi pesé lourdement sur le groupe, qui voit son résultat net tomber dans le rouge: la perte nette part du groupe atteint 2,5 milliards de dollars, à cause d'une charge comptable de plus de 24 milliards de dollars liée à la sortie du russe Rosneft - celle-ci restant à finaliser.

BP a par ailleurs annoncé mardi qu'il comptait doper ses bénéfices d'ici 2030 en investissant davantage à la fois dans les renouvelables mais aussi les hydrocarbures, ce qui va ralentir le rythme de sa transition énergétique.

Le groupe prévoit ainsi une augmentation des investissements jusqu'en 2030 qui pourra atteindre 8 milliards de dollars dans les énergies à bas carbone et autant dans le pétrole et gaz.

En conséquence, BP s'attend à ce que sa production de pétrole et gaz diminue moins vite que prévu: elle sera en 2030 25% plus faible qu'en 2019, alors qu'il espérait précédemment l'avoir baissée de 40% à la fin de la décennie.

Malgré des résultats records, BP "revient en arrière sur ses récentes promesses climatiques", a déploré Friends of the Earth dans un communiqué.


⤵ "Plus difficile"

Pour autant, "nous continuons de croire que notre ambition et nos objectifs, pris ensemble, sont cohérents avec les objectifs de l'accord de Paris", qui vise à limiter le réchauffement climatique, a assuré le directeur général de BP Bernard Looney lors d'une conférence d'analystes.

Le patron de l'entreprise a notamment fait valoir que le BP est désormais plus ambitieux dans son objectif de réduire ses émissions dans ses opérations: celles-ci devront être à 50% neutre en carbone en 2030, mais M. Looney a reconnu que ce serait "plus difficile" d'y parvenir vu l'augmentation des investissements en pétrole et gaz.

Greenpeace, qui louait un an plus tôt "le plus ambitieux des géants pétroliers" pour sa transition, fustige désormais des engagements "sapés par la pression des investisseurs et des gouvernements pour faire encore plus d'argent sale avec le pétrole et le gaz".

De fait, BP a annoncé mardi une hausse de 10% de son dividende pour le quatrième trimestre, ainsi qu'un nouveau programme de rachat d'actions de 2,75 milliards de dollars. Les redistributions aux actionnaires ont dépassé 14 milliards de dollars pour 2022.

En pleine crise économique, de telles largesses alimentent les critiques.

"Plus de la moitié" des bénéfices de BP "vont directement vers des actionnaires super riches, alors que des millions de personnes n'ont même pas les moyens de chauffer leurs maisons", dénonce l'ONG Global Justice Now, qui appelle à taxer plus les géants pétroliers.

Le gouvernement britannique a introduit en mai, puis augmenté en fin d'année à 35%, une taxe sur les bénéfices énergétiques exceptionnels, tout comme l'UE qui a adopté fin septembre une "contribution temporaire de solidarité".

BP a indiqué mardi que la taxe exceptionnelle britannique a pesé en 2022 à hauteur de 1,8 milliard de dollars dans ses comptes, et la contribution européenne à hauteur de 505 millions.

L'entreprise a été récemment accusée de tarder à mettre en oeuvre concrètement la sortie de Russie, et elle avait indiqué en décembre qu'il s'avérait "complexe" de se débarrasser de sa part de 19,75% dans Rosneft.

"Nous restons activement engagés dans la vente de notre participation (...) et nous informerons le marché en temps voulu", a répété M. Looney mardi.

(c) AFP

Commenter BP freine la transition énergétique malgré un résultat dopé aux hydrocarbures



    Communauté prix du baril


    La Compagnie pétrolière britannique BP

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimestre

    mardi 07 mai 2024

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz en repli qui ont pesé sur les ventes, et d'un effet de comparaison défavorable.


    -Toute l'actualité de la compagnie pétrolière BP

    Les Chiffres d'affaires et bénéfices des compagnies pétrolières

    mardi 07 mai 2024

    BP: bénéfice net en forte baisse sur un an au premier trimes…

    Londres: Le géant pétrolier britannique BP a enregistré un bénéfice en forte baisse au premier trimestre en raison de prix du gaz...

    mardi 07 mai 2024

    Le Saoudien Aramco annonce une baisse de son bénéfice net en…

    Ryad: Le géant pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi un bénéfice net de 27,27 milliards de dollars (24,74 milliards de francs suisses...

    jeudi 02 mai 2024

    Shell: le bénéfice chute, les actionnaires font pression sur…

    Londres: Le géant pétrolier britannique Shell a publié jeudi un bénéfice trimestriel en nette baisse sur un an à cause d'une diminution...

    vendredi 26 avril 2024

    Bénéfices d'ExxonMobil et Chevron rognés par le raffinage et…

    New York: Les bénéfices des géants américains du pétrole et du gaz ExxonMobil et Chevron ont été affectés au premier trimestre par...

    vendredi 26 avril 2024

    Chevron pâtit sur les trois premiers des cours affaissés du …

    New York: Le groupe américain du pétrole et du gaz Chevron a annoncé vendredi dans un communiqué des résultats conformes aux attentes...

    vendredi 26 avril 2024

    Totalenergies dégage 5,7 milliards de bénéfice sur 3 mois

    Paris: Totalenergies a enregistré un bénéfice net de 5,7 milliards de dollars (5,2 milliards de francs suisses) au 1er trimestre 2024, améliorant...

    jeudi 25 avril 2024

    Equinor: le bénéfice net chute de 46% au 1er trimestre

    Oslo: Le géant norvégien de l'énergie Equinor a accusé une chute de 46% de son bénéfice net au premier trimestre, plombé par...

    mercredi 24 avril 2024

    Eni: bénéfice net divisé par deux au premier trimestre

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a annoncé mercredi une chute de 49% de son bénéfice net, à 1,21 milliard d'euros...

    Tous les Chiffres d'affaires et bénéfices des pétrolières

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite