Menu
A+ A A-

Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les décisions des banques centrales

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sur une note contrastée mardi, dans un contexte d'attentisme avant une série de décisions de banques centrales, plus tard cette semaine, qui influenceront la trajectoire de l'économie mondiale.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars, dont c'était le dernier jour de cotation, a terminé en repli de 0,48%, à 84,49 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, également pour livraison en mars, il a lui fini en hausse de 1,24%, à 78,87 dollars.

La banque centrale américaine (Fed) "pousse les opérateurs à rester sur la touche", a commenté Andrew Lebow, de Commodity Research Group.

La Fed, qui a débuté sa réunion mardi, doit communiquer mercredi sa décision en matière de taux d'intérêt. Les opérateurs attendent un relèvement d'un quart de point, et seront très attentifs aux propos du président de l'institution, Jerome Powell.

"Ce qu'ils diront pourraient pousser le dollar encore un peu plus à la baisse", prévient Michael Zuzolo, de Global Commidity Analytics and Consulting, car la Fed approche de la fin de son cycle de resserrement monétaire.

Un nouvel effritement du billet vert serait un facteur de soutien pour les cours du pétrole, car l'essentiel des contrats sont libellés dans cette monnaie.


Mais pour les analystes de Commerzbank, l'or noir affronte des "vents contraires", dûs à "un sentiment de marché globalement néfatif", du fait notamment de chiffres élevés d'exportations russes en janvier, qui relativisent l'impact de l'embargo européen.

Les intervenants sont également incités à la prudence par l'anticipation d'un statu quo de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses alliés de l'accord OPEP+, qui se réunit mercredi pour statuer sur ses quotas de production.

Mardi, le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a néanmoins profité de bons indicateurs chinois, les indices d'activité PMI pour janvier, qui sont tous deux ressortis très au-dessus des attentes.

"C'est une indication du fait que les vagues de Covid post-réouverture ont atteint leur pic et que la vie commence à reprendre son cours", a commenté Duncan Wrigley, de Pantheon Macroeconomics.

Pour Andrew Lebow, le pétrole américain a aussi été stimulé par la révision, à la hausse, de l'estimation de croissance mondiale du Fonds monétaire international (FMI), qui table désormais sur 2,9% en 2023 contre 2,7% jusqu'ici.

Davantage que la réunion de l'OPEP+, "l'événement, c'est l'embargo" de l'Union européenne sur les produits raffinés en provenance de Russie, qui doit entrer en vigueur dimanche, selon Andrew Lebow.

"On va voir quelles quantités de gazole la Russie va pouvoir vendre avec l'embargo", a-t-il expliqué. Le pays était, en effet, jusqu'ici, un très gros pourvoyeur mondial de ce liquide raffiné.

Lors de la conférence de présentation des résultats d'ExxonMobil, le PDG Darren Woods a estimé que cette mesure "pourrait potentiellement avoir des implications à court terme".

(c) AFP

Commenter Le pétrole en ordre dispersé, l'attentisme domine avant les décisions des banques centrales



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 23 juillet 2024 à 12:02

    Le pétrole poussé par les feux au Canada avant des données a…

    Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement mardi, poussés par les incendies de forêts au Canada, l'attention des investisseurs restant toutefois absorbée...

    lundi 22 juillet 2024 à 21:05

    Le pétrole poursuit son repli, les tensions géopolitiques sa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué leur régression, lundi, au plus bas depuis plus d'un mois, faisant fi du...

    lundi 22 juillet 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants retombent

    Carburants: Les prix des carburants sont repartis à la baisse la semaine précédente. Pour sa part, la moyenne des cours de clôture du pétrole...

    lundi 22 juillet 2024 à 11:55

    Le pétrole hésite, la Chine sème le doute

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient sans direction claire lundi, pris entre d'un côté la santé économique chinoise qui laisse craindre une...

    lundi 22 juillet 2024 à 08:00

    📊 Pétrole, gaz et charbon, les sources d’énergie de l’humani…

    Infographie: Comment le pétrole, le gaz naturel et le charbon demeurent les piliers de notre approvisionnement énergétique, tout en explorant les défis...

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite